FETE DU TRAVAIL UN 1er MAI A COULOMMIERS

Salaires, emploi, retraite, santé…
…Le 1er mai, j’y vais !


Rassemblement devant la mairie de Coulommiers à 10h00 suivi d’un défilé en ville.
A 12 H 00, départ du Bus pour le défilé à PARIS, Cours Gambetta en face du Crédit Agricole

Réservation par mail: ulcgtcoulommiers77@wanadoo.fr
Réservation par téléphone à : Alain kerhleus: 06 18 85 64 71
.......//...........//........:.....Michel Bader: 06 31 53 89 33
.......//...........//........:.....Patrice Keck: 06 30 70 17 39

La situation sociale l'exige et les circonstances sont favorables. Il faut faire du 1er Mai 2010, à l'image du 1er Mai 2009, une journée nationale unitaire interprofessionnelle. C'est le souhait de la CGT qui a lancé un appel aux autres centrales syndicales. L’action unitaire est la seule voie du succès. La régression sociale prend une telle ampleur que l’urgence d’une riposte s’impose à tous ! Après les formidables mobilisations du 23 mars 2010 (800 000 manifestants partout en France, 60 000 à Paris), avec comme tremplin, le 20 avril, tout doit être fait pour réussir un 1er mai d'ampleur, à la hauteur de la situation et des urgences sociales en matière d'emploi, de salaire - pension et pouvoir d'achat, pour les retraites et pour les services publics. C'est ce que propose la CGT!

Pour la CGT,
Patrick Arnould
Secrétaire de l’union locale de Coulommiers

UNION DEPARTEMENTALE CGT 77 ..... BRODARD GRAPHIQUE


Melun, le 7 avril 2010



COMMUNIQUE DE PRESSE



L’entreprise BRODARD GRAPHIQUE qui emploie 217 salariés sur le site de Coulommiers est en cessation de paiement depuis le 23 novembre 2009.

La période d’observation arrivant à son terme le 2 mai, la mise en place du plan dit « de sauvegarde des emplois » prévoit 86 licenciements dont 8 secs.

L’entreprise, filiale du groupe MAURY (classé dans les 300 plus grosses fortunes de France), a pourtant les moyens de pérenniser le site seine et marnais, fleuron de l’imprimerie (presse, dictionnaires, magazines, livres,…), équipé de machines très performantes qui n’attendent que des salariés pour produire.

En effet, une machine neuve (S4000) est arrêtée par manque de personnel, alors qu’il y a des commandes.

De plus, la machine qui assure le plus de travail et de chiffre d’affaires à l’entreprise est actuellement en vente.
L’entreprise a recours à des heures supplémentaires, signe qu’il y a des commandes.

Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage !

Depuis 18 mois, la fusion des groupes Maury et circle-printer est en route et les restructurations actuelles visent à favoriser le rapprochement des deux groupes plutôt que de développer un véritable projet industriel.

C’est une fois de plus les intérêts des actionnaires qui dictent la politique industrielle au détriment des populations.

Les délocalisations larvées vers l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la Belgique et la Pologne éloignent le lieu de production de celui de la consommation.

Aussi, la production du site de BRODARD GRAPHIQUE est complémentaire des productions des autres sites d’imprimeries d’Ile de France et situés au plus près du marché. Délocaliser hors de l’Ile de France reviendrait à accroître le transport routier, les nuisances et la pollution, ce qui est en contradiction avec les orientations prises lors des états généraux de l’industrie (qui préconise la relocalisation de l’industrie) ainsi que les engagements de l’état lors du grenelle de l’environnement.

Pourtant, la CGT et les salariés ont construit des propositions alternatives consistant à lisser l’organisation du travail par une modification des horaires, améliorant ainsi les conditions de travail.

Non seulement la direction les a balayés, mais, aujourd’hui, elle balaye l’outil démocratique d’expression des salariés qu’est la CGT.

Sur 8 licenciements secs, 5 sont élus ou mandatés CGT (dont le délégué syndical et le secrétaire du CE).

Même si la grève du 6 avril a permis des garanties quant à la modulation des horaires de travail (40 H maxi) et des garanties salariales, en terme d’emploi le compte n’y est pas. C’est pourquoi la CGT BRODARD GRAPHIQUE et l’Union Locale de COULOMMIERS appellent les populations et salariés à défendre l’emploi industriel créateur de richesses (40% du PIB national), créateur d’emplois (1 emploi industriel = 3 emplois induits) et restent mobilisés, tout comme les salariés, pour la défense des emplois.

Contact presse :
Brodard Graphique : Bruno Marion 01.64.42.95.98
UL Coulommiers : Patrick Arnould 06.73.34.65.02

17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation

  17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation PUBLIÉ LE 18 SEP 2020   TEMPS DE LECTURE : 2 MIN. Malgré toutes les incertitudes liées ...