AGRESSION D’UN DELEGUE CGT AU CENTRE LECLERC DE LA FERTE SOUS JOUARRE

Le 10 juin à 12h00, Nicolas SGORLON, délégué syndical CGT de l’entreprise SODIFER SAS du centre LECLERC de la Ferté sous Jouarre, à été insulté, bousculé et provoqué par le PDG du magasin.

Cet acte intolérable, démonstration de la violence que subissent les salariés de cette branche professionnelle, a entraînée un arrêt de travail de huit jours.

Temps partiels subit, flexibilité des horaires, conditions de travail pénibles, salaires au rabais, déroulement de carrières nul, le patronat a tout intérêt a faire en sorte que rien ne change et la CGT, outil de revendication des salariés constitue un danger pour les actionnaires.

Dans l’attente d’une action devant l’entreprise, l’Union Locale CGT de Coulommiers et l’Union Départementale CGT 77 appellent les syndicats CGT de Seine et Marne exprimer leur solidarité par MOTION (exemple ci-joint).
Le droit syndical étant inscrit dans la constitution française, toutes les interpellations tant politiques que patronales seront utiles.

Aussi ENVOYEZ VOS MOTIONS (ou modèle ci-joint) de soutien :
Au MEDEF 77 : fax : 01.64.37.45.75
A la Préfecture : fax : 01.64.37.10.35
A l’UD (pour suivi) : fax : 01.64.14.26.81
A l’Employeur : Fax : 01 60 24 22 79

______________________________________

Direction de SODIFER
MEDEF
Monsieur le Préfet de Seine et Marne

MOTION

Les syndiqués CGT de l’entreprise……………………………….. apportent leur soutien au syndicat CGT SODIFER / LECLERC et à Nicolas SGORLON victime d’une agression sur son lieu de travail.

L’utilisation par le PDG, de la violence et de l’intimidation est intolérable et reflète la crainte de l’employeur que ne soit révélée la réalité des conditions de travail, les salaires pratiqués, le temps partiel subit, la flexibilité du travail…, autant de fissures dans la vitrine sociale de l’enseigne LECLERC.

NOUS APPORTONS NOTRE SOUTIEN AUX SALARIES QUI VOIENT EN LA CGT UN OUTIL POUR PLUS DE JUSTICE SOCIALE ET LES INVITONS A AGIR.
Nous exigeons du patronat :
L’arrêt des pressions sur les militants CGT
Le respect du droit syndical
Les syndiqués attendent des pouvoirs publics et des élus de la République, représentants de la constitution française, qu’ils interviennent afin de faire respecter le droit constitutionnel qu’est le droit syndical (art. 6 du préambule de la constitution de 1946).

Les syndicats CGT de Seine-et-Marne décideront de toutes les formes d’action et de solidarité nécessaires pour le respect des droits des salariés et la liberté de s’organiser en syndicat CGT.


Nom………………………..
Prénom…………………….
Fonction (SG, DS…)………
Signature et tampon du syndicat

Comment transformer l’hôpital en bien commun, géré par les soignants et les usagers, non par les financiers Les collectifs de soignants ...