8 MILITANTS DU SYNDICAT CGT ENERGIE PARIS MIS EN EXAMEN






INFOS UD : Union des syndicats CGT de Paris


SIGNER ET FAIRE SIGNER MASSIVEMENT LA PETITION DE SOUTIEN








Nous venons d'apprendre que 8 de nos camarades militants du Syndicat CGT Energie Paris ont été mis en examen.

Nos huit camarades ont défendu, au côté de 200 agents, une mère célibataire avec un enfant de 4 ans, salariée handicapée, que la société ERDF licenciait pour ne pas avoir témoigné pour la direction dans le cadre d'un accident de travail. La direction décide de porter plainte et cible 8 responsables syndicaux de la CGT Energie Paris. Le juge saisi de la plainte, décide alors de les entendre et deux mois plus tard de les mettre en examen.

Cette mise en examen est grave de conséquences pour nos camarades qui risquent une condamnation : amende, peine de prison, déchéance des droits civiques.

Parce qu'ils se battent pour l'injustice, ils sont assimilés à des délinquants !!!

La répression antisyndicale que subissent nos 8 camarades de la CGT Energie Paris s’ajoute à une liste déjà bien trop longue de militants CGT attaqués par le patronat. Procédure de licenciement, plainte pénale, contestation de désignation, placard, pressions…. tous les moyens sont mis en œuvre par le patronat pour affaiblir la CGT.

La criminalisation de l'activité syndicale continue de se développer. Il nous faut riposter.

Nous devons nous protéger de ces méthodes patronales visant à contester et à remettre en cause, ce que nos anciens ont obtenu par la lutte : la liberté syndicale.

L’Union Départementale apporte son total soutien aux camarades et continuera de mettre tout en œuvre pour lutter contre la discrimination et la répression antisyndicale.

S’attaquer à un militant de la CGT,
c’est s’attaquer à toute la CGT !!!
 
LUTTONS ET RESISTONS

CONTRE LA REPRESSION ET LA CRIMINALISATION

DE L’ACTIVITE SYNDICALE
 
D’ores et déjà signons et faisons signer massivement la pétition :
http://www.petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=P2013N34639


En fait ce que ne supporte pas la direction ErDF Paris, c’est que la CGT Energie Paris se mettent en travers de sa politique de privatisation et de recul social en défendant les intérêts des agents et des usagers au quotidien que ce soit :
1. dans la conflictuelle négociation Aménagement du Temps de Travail où la direction voulait imposer à 2/3 des agents, 25 jours de travail supplémentaires par an sans augmentation de salaire
2. sur la dégradation des conditions de travail et des salaires (+0,6% en 2013 pour une augmentation du coût de la vie de 1,7% - Source INSEE)
3. sur l’augmentation vertigineuse des tarifs du gaz et de l’électricité depuis l’ouverture du capital des 2 entreprises (depuis 2004, +65% pour le gaz et +20% pour l’électricité)
EN CRIMINALISANT L’ACTION SYNDICALE, la direction veut, par la peur, tenter de créer un désert syndical et interdire toutes formes d’expression du Personnel et de la CGT Cela lui permettrait de mener sa politique de casse et de recul social sans résistance face à elle !
Contre la Privatisation d'EDF - Pour sa renationalisation
Contre la répression et la criminalisation
de l'action syndicale
Mercredi 16 janvier 2013

PJ : communiqué du Syndicat CGT Energie Paris

 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...