Directions de la Poste en Seine et Marne : on peut souffler un peu?


Alors que de façon quasi permanente le personnel  vit au quotidien sous la pression d’une réorganisation récente ou à venir, La Poste n’entend pas baisser la garde même en juillet et août : plénières, bilatérales de réorganisations sont programmées en Seine et Marne sans trêve estivale…
Bien sûr qu’il faudrait une trêve « plus qu’estivale », mais au moins, si le personnel pouvait penser à autre chose qu’aux réorg’ dans cette période, ça ne serait pas la lune.
Ben NON. La Poste qui pourtant se dit soucieuse du bien être de son personnel continue de programmer ce genre de réunion…même quand une partie – non négligeable – du personnel n’est pas là. C’est sans doute cela l’esprit du dialogue social à la sauce KASPAR.
Une nouvelle fois, la CGT FAPT 77 s’est adressée aux deux directions (Réseau et DSCC) pour demander une trêve estivale.
Nous vous communiquerons les réponses…Si réponses il y a!

Lettre DSCC – juillet-août 2015, cliquez ICI


lettre DTELP juillet-août 2015, cliquez ICI





DERET LOGISTIQUE: Les salariés en grève depuis le 7 juillet 2015


 

Ce qui a mis le feu aux poudres, c est l'annonce de l'augmentation générale proposée par la Direction, à savoir, 0,1 % pour tous les salariés, alors que l'employeur s est versé en 2014 une prime de 1,2 millions d'euros.
À l'appel de la CGT et de la CFDT ils bloquent actuellement l'entreprise.

L'Union Départementale invite les syndicats à apporter leur soutien mais aussi la solidarité financière sur le piquet de grève : 12 Rue Elisabeth Boselli à Compans.

Le Parisien

Compans : la hausse de salaire d’1 € ne passe pas chez Deret Logistique

Jessica Chen | 09 Juil. 2015, 19h56 | MAJ : 09 Juil. 2015, 19h56
Compans, mercredi. Les employés de Deret Logistique, en grève depuis mercredi, ont bloqué l’entrée et la sortie du site jeudi, empêchant toute réception et distribution de marchandises.
Compans, mercredi. LesEMPLOYÉS de Deret Logistique, en grève depuis mercredi, ont bloqué l’entrée et la sortie du site jeudi, empêchant toute réception et distribution de marchandises. (LP/Jessica Chen.)
« Hier, on a quand même laissé passer des camions de livraison. Aujourd’hui, on bloque tout », affirme Jean-Pierre Roland, délégué CGT du site de Compans de Deret Logistique. En grève depuis mercredi, les employés de la société, qui prépare et livre des produits pour lesMAGASINS hors-taxes des aéroports, ont décidé de reconduire leur mouvement de protestation après un nouvel échec des négociations avec la direction.
« On bloque toujours sur les mêmes points. 1 € brut d’augmentation, ça ne passe pas », explique le représentant syndical. La direction aurait demandé aux employés de reprendre le travail tandis qu’ils étudient leurs propositions sous trois semaines, ce que ces derniers ont refusé. « On a été blessé, on veut simplement la reconnaissance de ce qu’on fait », affirme Marlène. Contactée, la direction n’a pas souhaité communiquer sur le sujet.
Les grévistes réclament une augmentation de 2 à 3 % de leurs salaires, des paniers repas plus élevés ainsi que des primes pour tous les salariés.
Jeudi, environ cinquante personnes ont continué le mouvement de protestation, une quinzaine des grévistes de la veille ayant décidé de reprendre le travail. « On attend que la direction viennent vers nous pour aller à la table des négociations », affirme Jean-Pierre Roland.
> Venez débattre et poser vos questions sur nos forums !

 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...