Peugeot : la retraite chapeau de trop


En 2007, Robert Peugeot, avant de quitter la direction de PSA pour gérer l'argent de son clan, s'était assuré une retraite annuelle de 456 153 euros.
On se souvient du tollé provoqué en 2013 par la retraite chapeau du patron de PSA Peugeot Citroen. Alors que le groupe annonçait 8 000 suppressions d'emploi, l'entreprise avait provisionné pour les vieux jours de son patron 21 millions d'euros. Face aux protestations, Philippe Varin avait proclamé qu'il renonçait aux 299 000 euros brut annuels qui lui avaient été contractuellement garantis. Las, deux ans plus tard,
En savoir plus, cliquez ICI





Le 14 Juillet 2020 : Toutes et tous à la Bastille ! Manifestons, à 14h Le mardi 14 Juillet De la Place de la République à la pla...