COP 21: les banques nous racontent des histoires




Les chiffres parlent d’eux-mêmes
Entre 2009 et 2014, les 25 plus grandes banques françaises ont soutenu les énergies renouvelables à hauteur de 89 milliards d’euros, contre 847 milliards au profit des énergies fossiles, soit 9,5 fois plus.
Depuis 2009, pour chaque euro dégagé au profit des énergies renouvelables, les banques françaises offrent 7 euros aux énergies fossiles. En effet, entre 2009 et 2014, les cinq principales banques françaises ont accordé 18 milliards aux énergies renouvelables contre près de 129 milliards d’euros aux énergies fossiles.
Depuis le dernier grand sommet climatique de Copenhague en 2009, les banques françaises n’ont pas changé de comportement et continuent de privilégier les énergies fossiles.
A ce rythme, les soutiens des banques françaises aux énergies renouvelables ne dépasseront jamais ceux apportés aux énergies fossiles.

En savoir plus,  cliquez  ICI



TPP: le texte du plus grand accord de libre-échange rendu public


Le texte de l’accord de partenariat transpacifique (TPP) conclu début octobre a été rendu public jeudi, exposant pour la première fois les détails du plus grand projet de zone de libre-échange du monde, au moment où Europe et Etats-Unis négocient le leur.

En savoir plus, cliquez  ICI


 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...