l'interpellation de l'UD CGT 77 au Préfet de Seine-et-Marne


La délégation CGT à la COP21 : TOUT RESTE A FAIRE !




Aujourd’hui, les 150 chefs d’État ont donné un mandat clair à leurs négociateurs : aboutir à un accord global et contraignant, dans un contexte de pressions populaires importantes, en France comme partout dans le monde. Il s’agit pour eux de démontrer qu’ils sont capables de passer du dire au faire : ils vont devoir, entre autres, mettre en œuvre l’accord de Copenhague de 2009 sur le financement de la transition des pays en voie de développement par les pays développés. Sans des actes concrets et des engagements forts de ces derniers, le G77 a d’ores et déjà annoncé qu’il ne signerait pas l’accord.
CEREMONIE D’OUVERTURE : OU EST LE SOCIAL ?

En savoir plus, cliquez  ICI




Le scandale invisible des enfants à la rue


La France compte actuellement plus de 31 000 enfants sans domicile fixe. Un chiffre monstre dont les pouvoirs publics tardent à prendre la mesure. Les conséquences sanitaires et sociales sont pourtant dramatiques.

En savoir plus, cliquez  ICI

PLF 2016 : les sénateurs modifient le fonds national des aides à la pierre


Les sénateurs ont modifié en séance publique, mardi 1er septembre, l'article 56 du projet de loi de finances pour 2016, celui portant création et financement du Fonds national des aides à la pierre (Fnap). En adoptant un amendement défendu notamment par Marie-Noëlle Lienemann (amendement n° 267 rect. ter) et soutenu par le gouvernement, ils ont redéfini ses ressources. Il était prévu que le Fnap serait alimenté par une fraction des cotisations que les organismes versent chaque année à la Caisse de garantie du logement locatif social (CGLLS).

En savoir pluscliquez  ICI







La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger ! Le choix très libéral du gouvernement de défiscaliser et désocialis...