Le Dalo bute sur la pénurie de HLM peu chers




Le droit au logement opposable a permis depuis 2007 à 88 familles d'obtenir un toit et demeure un moyen de pression sur l'État. Mais il reste difficile à appliquer dans les secteurs les plus tendus.
Pour son dixième rapport, le comité de suivi de la loi sur le droit au logement opposable, présidé par Marie-Arlette Carlotti, a voulu dresser un bilan de ce texte adopté juste avant l’élection présidentielle de 2007. Cette loi imposait à l’État de garantir le droit à tout citoyen d’accéder à un logement décent et indépendant. Il s’agissait d’une obligation de résultat, et non plus de moyens, ce qui permet à tout mal-logé d’opérer un recours pour obtenir gain de cause. Ambitieux, ce texte promu par la droite avait un autre effet pervers : celui de reloger les sans-toit en priorité dans le secteur social, puisque l’État peut attribuer, en vertu de la loi, 30 % de la production neuve HLM (dont 5 % pour les fonctionnaires).

En savoir plus, cliquez ICI

Fonction publique : L’austérité ça suffit : Manifestation unitaire le 26 janvier 2016




Les organisations syndicales (CGT, FO et Solidaires) des trois versants de la Fonction publique (Etat, Territoriale, Hospitalière), réunies le 5 janvier 2016, confirment leur appel à la grève et aux manifestations pour le 26 janvier 2016.

En savoir plus, cliquez ICI


   Départ : Montparnasse, Place du 18 Juin 1940, à 14H00

   Arrivée : Esplanade des Invalides




Arrivée : Esplanade des Invalides

Compte personnel de prévention de la pénibilité


Depuis le 1er janvier 2015, vous bénéficiez peut être d'un compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P). Ce compte peut vous permettre de profiter des avantages tirés des points cumulés sur ce compte personnel, comme un départ anticipé à la retraite.
 Dès le 1er juillet 2016, les 6 facteurs de pénibilité restants entrent en application. Faites-vous partie des salariés qui peuvent en profiter ? Quels sont les facteurs de risques ? A quoi sert ce compte ? Autant de questions auxquelles nous vous répondons.


En savoir plus, cliquez ICI 

Comment transformer l’hôpital en bien commun, géré par les soignants et les usagers, non par les financiers Les collectifs de soignants ...