Analyse détaillée des 61 mesures du rapport Badinter


La commission Badinter a remis le 26 janvier ses préconisations pour définir les droits fondamentaux qui seront le socle du futur code du travail.
Ce rapport est la pose de la première pierre dans la vaste opération de réécriture, de simplification et assouplissement du Code du travail qui doit aboutir d'ici à « fin 2017 ».
Pour avoir un meilleur aperçu du risque de condamnation de notre code du travail, vous trouverez en pièce jointe, une première analyse détaillée faite par Gérard Filoche, inspecteur du travail en retraite, des 61 mesures de ce rapport.
Adapter les humains au travail… à la place d’adapter le travail aux humains
En savoir plus, cliquez ICI






Communiqué de presse de l'Union Locale des syndicats CGT de Coulommiers et sa Région


A quand des sanctions pour les patrons voyous ?

Au centre Leclerc-SODIFER à la Ferté Sous Jouarre, les élus CGT subissent depuis des années le joug de leur employeur.

De nouveau, un élu CGT fait l’objet d’un entretien préalable. Une plainte a été déposée par le salarié. Nous ne laisserons pas faire ! Deux ans de prison avec sursis, et neuf mois de prison ferme pour avoir osé se battre avec leur syndicat CGT et revendiquer contre la fermeture de leur usine : voilà pourquoi huit salariés de Goodyear viennent d’être condamnés.

Beaucoup de patron aujourd’hui sont violents avec leurs salariés. Nous pouvons fournir moult exemples et ne sont pas condamnés pour autant.

 En condamnant des salariés qui luttent pour défendre leur emploi, le gouvernement décide de laisser le champ libre à la seule violence patronale.

L’Union Locale CGT de Coulommiers s’insurge contre ce jugement inique qui frappe les syndicalistes de Goodyear à des peines d’emprisonnement.
 Au nom du gouvernement, le procureur de la République a décidé la prison ferme contre des syndicalistes : il s’agit là d’un fait qui nous ramène aux pires moments de notre histoire, résultat pratique de ce que signifie l’état d’urgence contre les libertés démocratiques, à commencer par celle de contester des décisions patronales les plus brutales. Ces mesures s’intègrent dans un nouvel ordre social où revendiquer et contester des décisions patronales serait hors la loi.
Le gouvernement veut remettre en cause les droits et garanties collectives des salariés du privé, des fonctionnaires (lois Macron, loi Rebsamen, loi Touraine…), et il ne faudrait plus manifester, il faudrait comprendre et accepter des mesures entièrement tournées vers la satisfaction des intérêts du patronat et des actionnaires ? Poser la question c’est y répondre.
 C’est pourquoi l’Union Locale CGT de Coulommiers exige des pouvoirs publics la relaxe immédiate des syndicalistes de Goodyear et la levée de toutes les inculpations.

 L’union locale CGT de Coulommiers appellera et participera à toutes les actions en soutien à nos camarades, à commencer par le rassemblement du 4 février place de la Nation à Paris               


l'Union Locale CGT de Coulommiers, organise un déplacement collectifs
Rendez-vous devant l'Union Locale CGT de Coulommiers, sur le Parking De l’Aître
pour un départ “impératif “ à 8h45 pour Champs-Sur-Marne et départ en bus devant le château à 10h00

Inscrivez-vous dés à présent auprès de :
Patrick 06 73 34 65 02, Alain 06 18 85 64 71,
Michel 06 31 53 89 33, Pierre 06 70 33 73 34


Pour l’Union locale CGT de Coulommiers
Patrick ARNOULD

Secrétaire général

LE 4 FEVRIER 2016: Pour les libertés syndicales et le soutien des camarades de Goodyear


LE RASSEMBLEMENT SE DEROULERA PLACE DE LA NATION A PARIS.

l'
Union Locale CGT de Coulommiers

Bus annulé,donc :
MODIFICATION DU LIEU, ET DE L'HORAIRE

L'UL DE Coulommiers organise un déplacement collectifs

Rendez-vous devant l'Union Locale CGT de Coulommiers, sur le Parking De l’Aître
pour un départ “impératif “ à 8h45 pour Champs-Sur-Marne et départ en bus devant le château à 10h00

Inscrivez-vous dés à présent auprès de :
Patrick 06 73 34 65 02, Alain 06 18 85 64 71,
Michel 06 31 53 89 33Pierre 06 70 33 73 34







Toulouse : deux infirmiers d'un EHPAD licenciés pour avoir réclamé des masques  Deux infirmiers exerçant dans un Ehpad de Toulouse (...