IRFM : le «guide de mauvaise conduite» pour aider les parlementaires à s'enrichir Transparence.


IRFM versée aux députés a servi pour nombre d'entre eux à l'acquisition de leur local de permanence, enrichissant ainsi leur patrimoine, .

( IRFM = Indemnité Représentative de Frais de Mandat )


Cette pratique est peu connue du grand public, mais les députés peuvent légalement devenir propriétaires des locaux de leur permanence politique grâce à leurs indemnités parlementaires. Plus précisément via leur Indemnité représentative de frais de mandat, la fameuse IRFM, dont le montant s'élève actuellement à 5770 euros brut. Pour résumer, les parlementaires, députés comme sénateurs, «peuvent acquérir un bien personnel avec de l'argent public», l'Association pour une démocratie directe a publié hier un guide de «mauvaise conduite» à l'usage des parlementaires désireux de profiter de leur indemnité de frais de mandat
Lire le guide, cliquez ICI
 

Mardi 14 juillet 2020 :  « On ne peut pas être satisfaits du Ségur de la santé » : plusieurs milliers de manifestants à Paris pour l’hôpit...