20 septembre à 16h30 : Suivez l’hommage à Georges Séguy en direct
lundi 19 septembre 2016 , par EB
Regardez en direct, l’hommage à Georges Séguy, secrétaire général de la CGT de 1967 à 1982. Rendez-vous sur cette même page à 16h30 le 20 septembre pour la retransmission de l’hommage.

La CGT vous invite à l’hommage national rendu à Georges Séguy, dans le patio de la CGT au 263 rue de Paris Montreuil-Sous-Bois, avec la participation de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et de Pierre Laurent, secrétaire national du Parti communiste français en présence de la famille de Georges.

Suivez le direct ici le mardi 20/09 à 16h30 :
  • facebook

Alstom ou l'absence de vision et de politique industrielle


L'annonce par la direction d'Alstom de la suppression du site belfortin est évidemment un séisme à plusieurs titres. D'abord bien sûr pour les 400 familles des Alstomiens, ensuite pour la localité. Mais c'est aussi un signe catastrophique pour toute la filière ferroviaire qui voit sacrifié l'un de ses fleurons, l'usine d'où est sortie le premier TGV.

En savoir plus, CLIQUEZ ICI

Loi Travail : la mobilisation sociale pourrait s’étendre en Europe


Vers une mobilisation transfrontalière
La porte-parole de Solidaires, Cécile Gondard-Lalanne, appelle également à mener des « luttes en commun dans les entreprises ». Tractages, pétitions, grèves, rien n’est exclu. Solidaires propose également de manifester le 7 octobre, à la fois journée mondiale du « travail décent » et journée de grève en Belgique contre la loi Peeters, l’équivalent de la Loi sur le travail.
En savoir plus, CLIQUEZ ICI

Quand l’État français sabote le train


Ce n’est pas vrai, d’abord » : la réponse du président de la République française à un journaliste suggérant en janvier 2015 que le train était plus écologique que l’autocar pour se rendre de Paris à Lyon illustre un état d’esprit nouveau. Le dénigrement des chemins de fer est à la mode dans les milieux dirigeants, malgré les qualités de sécurité et de salubrité de ce moyen de transport. M. Emmanuel Macron leur préfère les autocars et Mme Ségolène Royal les voitures électriques, tandis que M. François Hollande interpelle l’humanité sur l’impératif environnemental. Depuis 2012, les trains français voient l’ensemble de leur fréquentation baisser, et la France a perdu la première place dans l’Union européenne pour le nombre de kilomètres parcourus par habitant.

Lire la suite, CLIQUEZ ICI






Plan de relance européen : le vice caché

Une « étape majeure », des conclusions  « historiques »  : le plan de relance européen ne cesse de recevoir les éloges des chefs d’États et ...