LA SOCIALE, vive la sécu ! un film à voir absolument !


Le film nous transporte dans les luttes populaires et les avancées sociales extraordinaires qu’elles ont permises. Parmi elles, probablement la plus importante : la Sécurité Sociale. Avec la « sécu » un vieux rêve émanant des peuples à vouloir vivre sans l’angoisse du lendemain voyait enfin le jour.
Son principal bâtisseur se nommait Ambroise CROIZAT, ministre communiste à la Libération.
En moins de huit mois, dans un pays ruiné, 138 caisses sont édifiées par un peuple de militants, essentiellement
CGT, sur leur temps de congés ou hors de leur temps de travail. Jolfred FREGONARA se souvient :


En savoir plus et voir  le Film CLIQUEZ  ICI

Reconstruire des outils collectifs de lutte, d’organisation et de solidarité


Les attaques dévastatrices de Macron contre les droits sociaux et la protection sociale se bousculent et se précipitent. Mais l’indispensable riposte est loin d’être à la hauteur.
Lundi 20 novembre, les députés votaient la suppression du jour de carence pour les fonctionnaires, et mercredi 22 était présenté en Conseil des ministres un projet de sélection des lycéenEs qui vise à exclure celles et ceux qui sont issus des quartiers et milieux populaires. La loi travail n’est pas encore bouclée – les décrets ne sont pas tous publiés – que s’amassent les nuages noirs de la réforme de l’Unedic qui précède elle-même la tempête sur les retraites…

En savoir plus, CLIQUEZ  ICI

Travail des enfants : les terribles conditions du début des années 1900


les libéraux de l’époque expliquaient que le travail des enfants étaient nécessaire et qu’il valait mieux qu’ils travaillent plutôt qu’ils meurent de faim. Les oligarques de l’époque oubliaient de préciser que c’était ainsi dans le monde qu’ils dominaient et que la misère qu’ils exploitaient ne tombait pas du ciel, elle avait des causes, au cœur des rapports sociaux qu’ils imposaient par la violence .

En savoir plus, CLIQUEZ   ICI

Le transport public veut restreindre les « abus » du droit de grève


La fédération patronale du secteur demande une évolution législative pour mettre fin aux contournements de la loi de 2007.
Arrêts de travail de moins d'une heure qui désorganisent le service, droits de retrait « abusifs », préavis d'une durée illimitée... Les opérateurs de transport public veulent s'attaquer aux « détournements » du droit de grève sur les réseaux de bus, de tramways ou de trains.

En savoir plus, CLIQUEZ  ICI

Ensemble pour le logement social, pour un vrai service public ! Tous à la manifestation le 9 décembre


La situation du logement social devient catastrophique, pour les locataires, les salariés et les bailleurs sociaux.     La CGT a décidé de s’engager auprès du collectif « Vive l’APL » qui regroupe 75 organisations associatives, syndicales, de défense de consommateurs, de bailleurs sociaux pour défendre le droit au logement social.

En savoir plus, CLIQUEZ   ICI

Emmanuel Macron veut programmer la mort de la Sécurité sociale !


Après la casse du Code du travail, le gouvernement Macron s'en prend à la Sécurité Sociale, avec le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2018. Ce PLFSS n'est pas seulement dans la continuité des précédents, il représente pour notre société un vrai changement de paradigme.

En savoir plus, CLIQUEZ  ICI

Le 14 Juillet 2020 : Toutes et tous à la Bastille ! Manifestons, à 14h Le mardi 14 Juillet De la Place de la République à la pla...