Rien qu'en 2017, chaque travailleur a subi une perte de salaire de 1764 € en raison de la cupidité des actionnaires


Selon les calculs de la Confédération européenne des syndicats (CES), si la part des salaires dans le PIB avait été la même que celle du début des années 1990, les travailleurs de l’UE auraient en moyenne gagné 1764 € de plus rien qu’en 2017 ! La part des salaires dans le PIB est en déclin depuis le milieu des années 1970. Les salaires comptaient pour 72% du PIB de l’UE en 1975 et est tombé à moins de 63% en 2017.

le communiqué de presse de la CES ICI

CGT EN LUTTE à la centrale nucléaire du Blayais (33)


Deux salariés syndiqués dont un est élu CGT de l’entreprise Onet Technologie (sous-traitante dans la maintenance nucléaire)ont été sous le coup d’une procédure de licenciement scandaleuse, leur direction leur reprochant des écrits incessants sur leurs mauvaises conditions de travail. Mais c’était sans compter sur la mobilisation des personnels qui a réuni des agents EDF et des personnels sous-traitants.

Après diverses actions en commun : AG, tracts, pétitions, grève, au final, les deux salariés n’ont pas été licenciés.
Le 8 mars 2018, journée de lutte pour les droits des femmes

L'Union Locale CGT de Coulommiers
vous invite à un débat sur le thème, la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le jeudi 8 mars 2018 dans nos locaux à partir de 17h15 et sera suivie en fin de débat d'une petite collation fraternelle



En savoir plus, CLIQUEZ  ICI


17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation

  17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation PUBLIÉ LE 18 SEP 2020   TEMPS DE LECTURE : 2 MIN. Malgré toutes les incertitudes liées ...