Histoires de luttes; OPH de Bobigny : comment la CGT a gagné main dans la main avec les citoyens ?

mercredi 14 mars 2018
La CGT se battait depuis l’été 2017 contre un projet de privatisation de 4 000 logements sociaux. Grâce à l’action de la CGT, le maire de Bobigny a dû en décembre abandonner la privatisation de l’Office public de l’habitat de Bobigny. L’OPH a été rattaché le 1er janvier 2018 à l’établissement public territorial Est Ensemble, conformément aux obligations de la Loi NOTRe. Nadia Giunta déléguée syndicale CGT explique comment ce combat a pu être gagné.
Expertise CHSCT, expertise économique et sociale, interpellation des autorités de l’État, engagement dans un collectif local de défense de l’OPH, la CGT a utilisé tous les outils démocratiques pour mettre en lumière l’inanité et la dangerosité économique et sociale de cette privatisation, et impulser une large mobilisation. Une mobilisation dont la force n’a cessé de grandir au sein de Bobigny avec comme point d’orgue la participation de plus de 2 200 Balbyniens à un référendum demandant l’arrêt de cette privatisation.

Jeudi 22 mars 2018, grève et manifestations dans la Fonction publique !

Départ de la manifestation14h de Bercy, en direction de Bastille


L'UNION LOCALE CGT DE COULOMMIERS,

METTRA UN BUS A VOTRE DISPOSITION.

Nous assistons actuellement à des attaques de très grande ampleur pour amplifier les privatisations. Pas un service public n’échappe aujourd’hui à cette stratégie de choc et cette frénésie libérale. Hôpitaux, écoles, bureaux de poste, chemins de fer, énergie, départements et communes voient ainsi leurs moyens asséchés et leurs missions publiques démantelées.


En savoir plus CLIQUEZ ICI


 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...