22 mars 2018, une première mobilisation réussie


Les manifestations professionnelles et interprofessionnelles du 22 mars ont réuni 500 000 manifestants dans les rues dans 180 rassemblements et manifestations partout en France.  À Paris 65 000 salariés, du public comme du privé, mais aussi des retraités ont défilés dans deux cortèges différents qui ont convergés place de la Bastille.

La manifestation des cheminots et de l'énergie a réuni 25 000 manifestants malgré la suppression des trains, par la direction de la SNCF, qui devaient acheminer les grévistes de province notamment. 80 manifestants de l’énergie de seine et marne ont été recensés sur cette manifestation.



La manifestation services publics et interpro partant de Bercy à rassemblée 40 000 manifestants.


Dans le cortège de l'Union Départementale CGT de Seine-et-Marne 1100 manifestants ont été recensés dont environ 400 retraités.


La manifestation en photos CLIQUEZ  ICI

Des délégations du conseil départemental et notamment des salariés des Maisons Des Solidarités était présents en grève à la manifestation parisienne.

Les 36 camarades sans papiers du site de France Routage ont défilé avec les 160 grévistes franciliens en lutte plus d’un mois pour leur régularisation.

Des délégations de La SNECMA, Paris vallée de la Marne, ugecamif, les territoriaux, les Hospitaliers, l'éducation nationale, les impôts... étaient aussi présentes.

Cette journée de mobilisation en appelle d'autres, la CGT propose d'ores et déjà la date du 19 avril.

Voir communiqué confédéral ICI

En 4 semaines faisons monter le rapport de force et de lutte dans les entreprises par la construction de revendications, en partant des attentes des salariés de chaque entreprise.

Gagner des arrêts de travail et de luttes doit devenir notre priorité.




22 mars manifestation à Montereau

L'Union Locale de Montereau est engagée depuis de nombreuses années autour de l'accès aux soins et de la défense de l'hôpital.

La manifestation du 22 mars qui a rassemblée une centaine de personnes dans les rues de Montereau est le résultat d'une construction revendicative entre les usagers, les Syndicat CGT et les professionnels de santé.

De mémoire une telle manifestation n'avait pas eu lieu depuis 2010.



Grève des 160 : Une fin de conflit victorieuse.

Les camarades sans papiers en lutte pour leur régularisation est un large succès.

Ce matin les négociations avec la préfectures de Paris a permis de débloquer la situation autour du piquet du 91.

Les conditions semblent réunies pour les AG de levé de piquets.
La presse sera convoquée en début d’après midi.