Le Gouvernement offre au patronat un précédent dans la non-reconnaissance du travail de nuit !


Le ministère du Travail soumet, aujourd’hui, pour avis à la Commission nationale de négociation collective, de l’emploi et de la formation professionnelle, un projet de ratification de la loi « liberté de choisir son avenir professionnel ». À cette occasion, le ministère compte faire passer une disposition abandonnée lors de la bataille contre la loi travail, afin de permettre aux entreprises de commerce alimentaire de déroger aux seuils habituels de déclenchement des heures de nuit, comme stipulé dans la convention collective de la grande distribution (Art 5.12.1 :

 ICI

Plan de relance européen : le vice caché

Une « étape majeure », des conclusions  « historiques »  : le plan de relance européen ne cesse de recevoir les éloges des chefs d’États et ...