Le groupe pétrolier Schlumberger entend supprimer 21000 emplois


Nouvel effet collatéral de la pandémie de coronavirus. Le géant des services pétroliers Schlumberger, qui a accusé une nouvelle perte nette de 3,43 milliards de dollars au second trimestre 2020, a indiqué dans son communiqué de résultats trimestriels qu'il prévoyait la suppression de 21 000 emplois, soit un quart de ses effectifs.

Plan de relance européen : le vice caché

Une « étape majeure », des conclusions  « historiques »  : le plan de relance européen ne cesse de recevoir les éloges des chefs d’États et ...