Non, Ambroise Croizat n’est pas compatible avec le macronisme


À LREM, on aimerait bien faire croire que la réforme des retraites se place dans la lignée de celle mis en oeuvre par le CNR après-guerre. Il faut relire le discours du ministre du Travail (communiste) Ambroise Croizat, aucun doute possible, il n’était pas macroniste !


Comment transformer l’hôpital en bien commun, géré par les soignants et les usagers, non par les financiers Les collectifs de soignants ...