Journée internationale des droits des femmes


À l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le 8 mars prochain, la CGT et 30 organisations féministes appellent à organiser des marches « des grandes gagnantes » sur tout le territoire.

ICI


L'accident qui s'est déroulé le 4 Mars 2020 à l’aciérie de la Sam Montereau 77 (groupe Riva) plonge aujourd'hui une famille dans le deuil et les salariés dans le désarroi.

C'est la chute d'une poche de 100 tonnes d'acier en fusion qui a entraîné le décès d'un salarié et en a blessé un autre.

Michel 60 ans marié et père de 2 enfants est décédé des suites de ses blessures, ce matin à quelques mois de la retraite.

Ce tragique accident met aussi en lumière la question de la pénibilité du travail et des risques professionnels alors que le gouvernement vient de passer en force une réforme des retraites injuste, inefficace dans laquelle les questions de pénibilité ne sont ni définies et encore moins débattues.

Les ordonnances Macron ont réduit de 10 à 6 les critères de pénibilité permettant un départ anticipé, l'accident nous rappelle à la réalité que connaît le monde du travail, les travaux pénibles et dangereux doivent ouvrir droit à une retraite avant 60 ans.

Une enquête interne (employeur et représentants des salariés) est en cours pour déterminer les faits qui ont concourus à l'accident, les élus CGT du personnel y prennent toute leur place. 

Pour autant nous devons constater la baisse des moyens concernant la prévention des risques professionnels du fait :

-Des lois qui ont regroupé les instances représentatives du personnel diminuant les moyens des élus et supprimant les CHSCT (comité d’hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail).

 -De l'absence de moyens supplémentaires attribués par l'employeur dans le cadre de la nouvelle instance CSE, alors que les risques professionnels sont élevés dans l’entreprise.

 -Des politiques publiques revues à la baisse pour financer le CICE qui se concrétisent aujourd'hui dans le département par la baisse des effectifs dans les fonctions publiques et notamment de l'inspection du travail (-15 % en 2017). Des secteurs entiers ne sont plus contrôlés à cause des postes laissés éternellement vacants (la moitié des postes à Melun) et les agents sont dans l'incapacité de répondre à la demande sociale en raison de leur charge de travail.

 -De la course à la production et de l'intensification du travail qui augmente les facteurs de risques.

La CGT entend contribuer à faire la lumière sur les multiples raisons qui ont engendré l'accident pour qu’un tel drame ne se reproduise plus.

L’Union Départementale CGT de Seine et Marne et le syndicat CGT SAM MONTEREAU présentent ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Michel et leur assure tout son soutien dans cette épreuve.

Contacts presse :  UD CGT 77  Patrick Masson 06 82 57 66 72 
SYNDICAT CGT SAM Stéphane Salembien 06 33 28 88 03 




Retraites : le gouvernement va récupérer des milliards sur le dos des femmes





Pourquoi les femmes sont les grandes perdantes de la réforme des retraites ? Explications. Extrait de discours de Sophie Binet, responsable de la commission Femmes-mixité CGT.

ICI

TAKE EAT EASY, DELIVEROO, UBER Les plateformes ne sont pas au-dessus des lois !


  
Mercredi 4 mars, la Cour de cassation a décidé de requalifier le contrat d’un chauffeur VTC qui travaillait pour Uber en contrat de travail, reconnaissant ainsi l’existence du lien de subordination unissant le chauffeur à la plateforme. Elle a mis en évidence l’impossibilité, pour le chauffeur, de décider librement des conditions d’exercice de sa prestation,

ICI

Le 14 Juillet 2020 : Toutes et tous à la Bastille ! Manifestons, à 14h Le mardi 14 Juillet De la Place de la République à la pla...