Ce qui change au 1er juillet 2020

Taux d'intérêt légal, tarifs du gaz, encadrement des loyers à Paris, allocations chômage, congés pour le deuil d'un enfant, malus applicable pour les véhicules utilitaires convertis, équipements obligatoires sur une trottinette électrique, plafonnement des frais des livrets de PEA, paiement de ses impôts au bureau de tabac, nouveaux tarifs du tabac, réouverture des frontières, demande d'autorisation de port d'armes, chasse accompagnée... Retrouvez une sélection des nouveautés en vigueur depuis le 1er juillet 2020.

Hong-Kong alignée de force sur le « droit chinois »

Cette loi transforme les syndicalistes hongkongais et les syndicats en terroristes et mouvements terroristes s’attaquant à la sécurité de l’État, en procédant notamment à l’abrogation des 49 conventions de l’OIT dont 6 fondamentales, que Hong-Kong avait ratifiées. La CGT proteste contre ces attaques aux droits humains et aux droits des travailleur·euse·s à Hong-kong. Personne n’a eu connaissance du contenu détaillé de la loi, ni ne savait qu’elle serait appliquée dès le 1er juillet. En pratiquant ainsi, la Chine abroge, de fait, toutes les lois et réglementations antérieures.

ICI
La solidarité plus que jamais nécessaire : Appel aux dons pour l’Avenir Social !


Appel aux dons « URGENCE »


Covid-19 + régressions du Code du travail = la solidarité encore plus nécessaire !La crise sanitaire, causée par le Covid-19 touche désormais l’ensemble des populations à travers le monde. Cette crise met en lumière et aggrave les inégalités. Des millions de travailleurs et de travailleuses sont plongés dans la vulnérabilité, certain·es subissent aujourd’hui la misère et la faim renforçant la précarité de leur situation, la peur du lendemain n’est plus un cauchemar mais une pensée obnubilante.

L’argent public ne peut payer suppressions d’emplois et fermetures de sites Airbus

Environ 5 100 postes seront supprimés en Allemagne, 5 000 en France, 1 700 au Royaume-Uni, 900 en Espagne et 1 300 sur les autres sites du groupe dans le monde, a précisé mardi soir l'avionneur européen dans un communiqué.  Le groupe aux 135 000 salariés comptait fin 2019, 49 000 collaborateurs en France, 45 500 en Allemagne, 12 500 en Espagne et 11 000 au Royaume-Uni.

Plan de relance européen : le vice caché

Une « étape majeure », des conclusions  « historiques »  : le plan de relance européen ne cesse de recevoir les éloges des chefs d’États et ...