Le communiqué de lycéens "on veut le bac, pas le corona".

Le communiqué de lycéens "on veut le bac, pas le corona".


« On veut le bac, pas le corona ! » C’est ce qu’on pouvait lire sur la pancarte d’une lycéenne manifestant devant son établissement mardi 3 novembre. Elle a raison. Alors que la protection sanitaire exige des moyens pour les hôpitaux, pour la gratuité des masques, des tests, un dépistage général et rapide notamment dans les lycées, le gouvernement a préféré verser 560 milliards d’euros dans les poches des patrons (qu’ils utilisent pour financer leurs plans de licenciement) avec le vote unanime de l’Assemblée nationale le 19 mars. Conséquence de ce choix : aujourd’hui, une résurgence du virus.


ICI

 COLLECTIF FEDERAL DES ORIGINAIRES DE L'OUTRE-MER   La mobilisation syndicale a imposé un premier recul au Ministre de l’Outre Mer qui v...