Article de Presse de l'Union locale CGT de Coulommiers


Ils ne nous ferons pas reculer.

Les cheminots, les transports, les raffineries, les services publics et d’autres secteurs sont eux aussi dans des mouvements interprofessionnels qui s’amplifient. Face à la provocation des forces de l’ordre et la mise sous tutelle des médias, organisées par le gouvernement, les luttes sont devenues intergénérationnelles. En effet; dans toutes les villes des milliers d’étudiants et lycéens s’organisent en manifestant, en soutenant les salariés dans la grève, revendiquant l’exigence d’une société qui garantisse leur avenir.
L’union locale CGT de Coulommiers condamne fermement l’attitude répressive du gouvernement et appelle les salariés à amplifier et élargir le rapport de forces.
Cette réforme est injuste socialement et l’union locale de Coulommiers réaffirme ses revendications pour une retraite solidaire par répartition :
-Le départ en retraite à taux plein à 60 ans avec 37,5 années de cotisations.
-La reconnaissance de la pénibilité par une cessation anticipée d’activité avec minimum de cinq ans d’anticipation.
-La prise en compte des années d’études pour la validation des trimestres.
-Le droit de vivre une retraite et non de survivre avec un taux de remplacement de 75% au lieu des 55% prévus par la réforme.
-De faire la place dans l’emploi aux jeunes, aux chômeurs au lieu d’en laisser 1 million à la porte des entreprises par le report de l’âge de départ à 62 ans et 67 ans.
Ensemble, unis et déterminé, nous pouvons faire reculer le gouvernement, alors continuons à rester mobiliser.

Patrick Arnould
Secrétaire de l’union locale CGT de Coulommiers

Un monde meilleur après le coronavirus ?

  Un monde meilleur après le coronavirus ? Le  F orum  E conomique  M ondial ( FEM ) est une fondation privée créée en 1971, siégeant à Genè...