Des sans-abri meurent de froid en France




En réponse à un article de presse "Le pays-Briard" indiquant qu'un sans abri est mort dans un parking.

A la lecture de l'article paru dans notre journal d' aujourd'hui, je vous propose les quelques lignes ci-dessous, de l'UL CGT de Coulommiers


Cette année encore, des sans-abri meurent de froid en France

Ceux qui survivent sans toit, parfois accompagnés d’enfants, sont pour la plupart des travailleurs pauvres ou des privés d’emploi et notre département n’est pas épargné par le phénomène. Les dispositifs d’urgence qui leur sont proposés sont temporaires et ne permettent pas de réinsertion sérieuse. En outre, les conditions de sécurité et de salubrité existantes dans des centres d’hébergement sont pour le moins discutables. Pendant que la France de tout en bas est parquée dans les sous-sols de la République, les grandes entreprises sont inondées de profits sans aucune répercussion sur les salaires, la protection sociale ou les investissements nécessaires aux créations d’emploi, alors que le taux de chômage progresse sans cesse. La spéculation immobilière atteint des sommets, le prix des loyers flambe alors que des appartements sont inoccupés et que dès le 15 mars, les expulsions de logement seront de nouveau autorisées…Cette situation est indigne d’une civilisation comme la notre et contraire aux principes de la constitution française.

Patrick Arnould

Secrétaire de l’union locale CGT de Coulommiers


article dans Le Pays Briard du vendredi.10 décembre 2010

Coulommiers : un SDF retrouvé mort au sous-sol d'un immeuble
Le corps d'un homme de 68 ans a été découvert hier midi dans un sous-sol, rue de la Gare à Coulommiers.

Il cherchait certainement un abri contre le froid, mais serait mort d'hypothermie.

Le corps d'un sans domicile fixe a été découvert hier par l'employé d'une société de nettoyage sous l'escalier conduisant du parking souterrain à la cour intérieure de la résidence située au 6 rue de la Gare à Coulommiers. La porte automatique du parking ne fermait plus depuis plusieurs jours.

D'après les premiers éléments, Denis C. serait mort depuis samedi ou dimanche. Les locataires ne s'étaient aperçus de rien, cet escalier étant peu emprunté.


La Sécurité sociale, l’assurance chômage et les retraites en danger ! Le choix très libéral du gouvernement de défiscaliser et désocialis...