Allongement de la durée de cotisations retraite



On ne peut plus continuer ainsi

A peine la mauvaise réforme de 2010 entrée en vigueur, plusieurs articles de presse annoncent que le gouvernement s’apprêterait, en se retranchant derrière un « avis technique » du COR purement formel, à allonger de nouveau d’un trimestre la durée de cotisations requise pour l’obtention du taux plein. Celle-ci passerait de 165 à 166 trimestres pour la génération 1955.

Rappelons que la CGT avait dénoncé et combattu en 2003 l’allongement de la durée de cotisations, mesure phare de la loi Fillon. Elle avait également dénoncé le caractère technocratique de cette disposition qui repose sur un obscur calcul à partir de l’évolution de l’espérance de vie.

L’opposition vigoureuse de la CGT qui demeure, tient au fait que cette mesure pénalise notamment les salariés ayant effectué des carrières courtes et/ou ceux qui ont travaillé à temps partiel. Sont concernées au premier chef les femmes et tous ceux qui ont été affectés par la montée du chômage et de la précarité.

Bien entendu, ce nouvel allongement renforcerait encore cette injustice, les générations qui arrivent maintenant à l’âge de la retraite ayant été concernées par la dégradation de la situation de l’emploi apparue dans les années 70, ainsi que par une entrée plus tardive dans la vie active du fait d’études plus longues.

Ce nouvel allongement serait d’autant plus insupportable que l’application de la loi de 2010 commence à produire ses effets dévastateurs, en particulier sur les salariés déjà touchés par le chômage et qui se voient privés de l’AER (allocation équivalent retraite) et donc condamnés à survivre avec les seuls minima sociaux.
Cette mesure n’a même plus sa justification initiale, à savoir un maintien du rapport entre temps d’activité et temps de retraite, puisque c’est maintenant le report de l’âge qui va jouer cette fonction.

A l’évidence, le véritable objectif de l’allongement reste une baisse généralisée des pensions de retraites. La nécessité d’une autre réforme des retraites, portée par la CGT, condamne par avance un nouvel allongement de la durée de cotisations. Une telle décision ne manquerait pas de provoquer un mouvement d’ampleur.
Comme elle l’a déjà annoncé la CGT, la bataille des retraites n’est pas terminée.

Montreuil, le 4 juillet 2011

Pouvoir d’achat Tout augmente ;…SAUF LES SALAIRES , ça suffit !



INFO CGT

Alors que la flambée des prix rend la vie pour des millions de salariés, retraités, privés d’emplois, de plus en plus difficile. Dans le même temps, des centaines de millions d’euros sont offerts au grand patronat.

Ensemble, revendiquons une autre répartition des richesses.

Exigeons 300 €uros d’augmentation immédiate pour tous.

Augmentation générale des salaires, des pensions, des revenus de remplacement, avec un SMIC à 1700 €uros.

Gel des loyers et blocage des prix de l’énergie.

Baisse de la TIPP de façon significative.

Blocage des prix de première nécessité.

Pour voir la vidéo cliquez sur lien ci-dessous
http://www.cgt.fr/Tout-augmente-sauf-les-salaires.html

LA VOIX DE LA CGT VA-T-ELLE ETRE EXCLUE DURABLEMENT DE NOMBREUX MEDIAS ?

info CGT

A trois reprises en 48 heures, des rendez-vous média sollicitant la présence de Bernard THIBAULT, Secrétaire général de la CGT, ont été annulés pour des motifs divers :

1) Un entretien avec les correspondants de la presse régionale à Paris a été reporté,

2) Une intervention hier comme invité du jour en direct à 18h15 sur une radio nationale a été annulée .

3) Ce matin, une interview en direct sur une chaîne d’information a été également annulée.

Au vu de ces épisodes, la CGT est fondée à se poser la question : les rédactions vont-elles délibérément reléguer la voix de la CGT au dernier plan alors que le mécontentement social est une caractéristique importante de la période ?
Le chômage et la précarité progressent, la mauvaise réforme des retraites entre en application, le SMIC n’est pas revalorisé alors qu’une série de hausses de tarifs va porter un nouveau coup au pouvoir d’achat, l’austérité se généralise partout en Europe, la CGT entend prendre ses responsabilités en proposant une action interprofessionnelle d’action fin septembre, début octobre.
Voilà autant de sujets qui mériteraient d’être traités pour la crédibilité de l’information dans notre pays.

Montreuil, le 1er juillet 2011

Le 14 Juillet 2020 : Toutes et tous à la Bastille ! Manifestons, à 14h Le mardi 14 Juillet De la Place de la République à la pla...