Trois blessées graves lors d’un rassemblement de salariés.le 6/10/2011 à Lyon








jeudi 6 octobre 2011 communiqué de presse de la Fédération CGT Santé

Gazage des travailleurs sociaux par les forces de l'ordre. La CGT demande des explications !

Trois salariées ont été blessées lors de la manifestation à Lyon des personnels du secteur sanitaire et social non lucratif. Deux d’entre elles le sont gravement. Le pronostic vital de la responsable du syndicat CGT de la Clinique de la Mutualité de Saint-Étienne est engagé.
Comment ne pas être profondément indignés par l’attitude des forces de l’ordre qui ont pris la décision de gazer les manifestants ?... Ce gazage, confirmé par le communiqué de la préfecture serait à l’origine du mouvement de foule qui aurait provoqué la rupture d’une grille au sol, entraînant la chute des trois salariées.

Rien ne justifiait un tel déploiement policier !

Pacifiquement, les manifestants - majoritairement des personnels de soins - protestaient contre la décision unilatérale de leur employeur, la FEHAP(*) de dénoncer leur convention collective de 1951 : ils demandent uniquement que leurs revendications, après l’échec de plusieurs mois de négociations, soient enfin prises en compte !

La CGT demande au Ministère de l’Intérieur des explications : qui a donné l’ordre de gazer ? Pourquoi une telle violence ?

Nous appelons également les employeurs relevant de la convention collective du 31.10.1951 à plus de respect envers leurs salariés et les représentants syndicaux, et à revenir sur leurs décisions en ré-ouvrant des négociations.

La CGT et la Fédération de la Santé et de l’action sociale tiennent à témoigner leur soutien aux trois salariées concernées, à leur famille, à leurs collègues de travail, à leurs camarades syndicalistes.

Montreuil, le 6 octobre 2011

Fédération des Établissements Hospitaliers d’Aide à la Personne

PS :les réactions de ce gouvernement vont s’inscrire de plus en plus dans la violence, pour faire de la France un État Policier, pour instaurer un régime qui ne serait pas totalement démocratique.







6 Octobre 2011,une manifestation de 10000, retraités dans les rue de Paris



Ont crié leur colère pour la création d’un nouveau droit pour l’aide à l’autonomie, qui doit relever de la Sécurité Sociale, condamnant le gouvernement qui renvoie la loi, promise par le Président de la République en 2007 et 2011, aux calendes grecques.
une Forte délégation de Plus de 100 retraités, venus de toutes la Seine et Marne, pour défendre les retraites.
Ils ont manifesté pour l’augmentation des pensions, et leurs revalorisations indexées sur les salaires, contre le pouvoir d’achat qui ne cesse de se dégrade , ainsi que pour le minimum de retraite à la hauteur du SMIC à 1700 €.
Ils ont aussi dénoncé la hausse des dépenses contraintes, en particulier celles sur la santé et les mutuelles.
Le 11 Octobre les retraités seront présents avec les salariés contre les plans d’austérité européens

quelques photos de la manifestation du 6 Octobre
cliquez sur les photos pour agrandir