Le SMIC revalorisé, il passera de 9€ de l'heure à 9€19 au 1er décembre




Info : CGT

Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance, le fameux Smic, sera revalorisé
de 2,1% au 1er décembre, en raison d'une augmentation de l'inflation de 2,1% sur un an, a annoncé jeudi la direction générale du travail (DGT).

Dans un communiqué, la DGT précise que le salaire minimum passera de 9 euros brut de l'heure à 9,19 euros, pour atteindre 1.393,82 euros brut par mois contre 1.365 euros précédemment.

Environ 2,3 millions de Français, soit un salarié sur dix, sont payés au Smic. Une récente étude démontrait que la moitié des Français gagnait moins de 1653 euros nets mensuels. Une situation souvent difficile par les ménages, qui estiment que "le fossé" s'est encore agrandi entre les classes aisées et les plus défavorisées.

"Au 10 novembre, l'indice mensuel des prix à la consommation hors tabac a augmenté de 2,1% par rapport à l'indice constaté lors de l'établissement du salaire minimum de croissance immédiatement antérieur (soit novembre 2010)", écrit la DGT. "En application des règles légales, la hausse du Smic à due concurrence est donc automatique."

Lors de la dernière revalorisation du Smic, le 1er janvier, celui-ci avait augmenté de 1,6%, passant de 8,86 euros à 9 euros brut de l'heure, pour atteindre 1.365 euros brut pour 35 heures hebdomadaires.

Depuis l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence en 2007, aucun "coup de pouce" n'a été donné au Smic lors des différentes revalorisations.




Dans la grande distribution les prix sont repartis à la hausse en octobre (Insee)




Info : AFP

Les prix des produits de grande consommation dans la grande distribution sont repartis à la hausse en octobre, avec une progression de 0,2% sur un mois, après une stabilité en septembre, a annoncé jeudi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

Sur un an, ces prix progressent de 3,2%.

Dans les hypermarchés, ces prix ont augmenté de 0,2% le mois dernier après un recul de 0,1% en septembre. Sur un an, la hausse des prix dans les hypers atteint 3,4% à comparer à un repli de 0,7% un an plus tôt.

Dans les supermarchés, les prix ont progressé de 0,2% en octobre, après une stabilité en septembre. Sur un an, la hausse est de 3,3%, après un recul de 0,4% en octobre 2010.

Dans les autres formats de vente, les prix des produits de grande consommation augmentent de 0,4% (+4,3% sur un an).

Les prix des produits alimentaires (hors produits frais) dans la grande distribution se sont renchéris de 0,2% en octobre sur un mois, et de 3,7% sur un an.

Les prix des viandes ont augmenté de 0,2% (+4,1% sur un an), et ceux des boissons ont progressé de 0,3% (+3,7% sur un an), "notamment en raison de la hausse des prix du café et des vins, cidres et champagnes", indique l'Insee.

Les prix des autres produits alimentaires se hissent de 0,2% en octobre (+3,6% sur un an).

Enfin, les prix des produits dentretien et de lhygiène et beauté se sont accrus de 0,3% (+1,1% sur un an).

Plan de relance européen : le vice caché

Une « étape majeure », des conclusions  « historiques »  : le plan de relance européen ne cesse de recevoir les éloges des chefs d’États et ...