13 décembre 2011, un temps fort de mobilisations interprofessionnelles

Communiqué des organisations syndicales, CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, dénoncent fermement les plans d’austérité et de rigueur décidés et imposés par le gouvernement.

L’austérité en France et en Europe n’est pas la solution à la crise. Au contraire, elle risque d’entraîner la récession.

Le gouvernement décide de mesures dans le domaine social sans rencontrer ni entendre les organisations syndicales. Il fait porter les efforts sur les salariés, ce qui creuse les inégalités et plonge des milliers de familles dans les difficultés sociales

Après la taxe sur les complémentaires, les déremboursements, l’instauration de forfaits et franchises, les ponctions sur le budget de l’assurance maladie, la diminution des prestations sociales, le gouvernement s’en prend aux salariés malades, potentiellement « fraudeurs » et « responsables des déficits publics », en instaurant un jour de carence de plus dans le privé et un dans la Fonction publique et en tentant d’opposer les uns aux autres.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA décident d’agir ensemble pour s’opposer à ces mesures et obtenir d’autres solutions. Avec un appel commun, elles s’adresseront aux salariés pour interpeller le gouvernement, les élus et les responsables d’entreprises dans la période du 1er au 15 décembre. Dans ce cadre, le 13 décembre sera un temps fort de mobilisations interprofessionnelles, notamment avec des rassemblements.

Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA, se retrouveront rapidement après le 15 décembre, afin d’en tirer le bilan et d’envisager, ensemble, de nouvelles initiatives en janvier.

Montreuil, le 18 novembre 2011

Les campagnes de la CGT ; Pétitions, appels, solidarité

La CGT et 48 organisations associatives et syndicales sont signataires d’un "Pacte pour les droits et la citoyenneté" qui formule une série de propositions "pour un nouveau vivre ensemble"

Signer, agir en ligne, manifester la solidarité

Pour Signez l’appel cliquez sur le lien ci-dessous
http://www.cgt.fr/Les-campagnes-de-la-CGT.html

PSA : l’emploi en ligne de mire.



INFO, du vendredi 18 novembre 2011

Plusieurs centaines de salariées ont manifesté à l’appel des syndicats CGT, Solidaires, CFDT, CFTC et SIA Aulnay à l’occasion de la tenue du comité central d’entreprise (CCE) du groupe PSA, mardi 15 novembre, à Paris.
L’été dernier, la CGT révélait le grand plan de restructuration du groupe prévoyant la fermeture des sites d’Aulnay, SevelNord et Madrid. Après avoir prétendu que ces informations n’étaient pas fondées, la direction de PSA a commencé à abaisser ces cartes lors du CCE de mardi. 5 000 postes seraient supprimés et la direction espère faire passer la pilule en limitant au maximum les suppressions de CDI. Les salariés en CDD, les intérimaires, ceux employés par des prestataires de services vont être mis sur la touche avec la plus grande brutalité. Pourtant, le site de Melun sur lequel l’effectif est déjà passé de 700 il y a deux ans à 180 aujourd’hui, va être fermé, 1 900 postes en production et surtout 3 100 hors production (commercial, marketing, informatique, recherche et développement) sont dans le collimateur. Cela signifie que l’ensemble des sites, Aulnay, Vélizy, La Garenne-Colombes ou Sochaux vont être touchés. Autant dire que la présence de salariées de ces sites mais aussi de SevelNord, Poissy, Magneto, Gefco et de délégations de Renault montre la voie vers laquelle la mobilisation doit s’engager : un tous ensemble de toutes les salariées de PSA mais aussi de toute la filière sans oublier tous les sous-traitants et équipementiers. Dès samedi 19 novembre, à Valenciennes, autour des salariées de SevelNord, il faut construire cette mobilisation.

Comment transformer l’hôpital en bien commun, géré par les soignants et les usagers, non par les financiers Les collectifs de soignants ...