Des nouvelles, de la Papeterie d'ARJOWIGGINS SECURITY à Jouy sur Morin

SYNDICAT C.G.T - ARJOWIGGINS SECURITY- Usine de CREVECOEUR

Tract du 04/01/2012

Tout d’abord, les élus C.G.T vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2012 à vous et à vos proches.
Dans un contexte difficile, souhaitons que 2012 ne reflètera pas l’année passée, où les résultats sont catastrophiques pour AWS, dus à la hausse du coût du coton et aux mauvais prix de vente suite à une concurrence de plus en plus agressive.

Pour limiter la casse et attaquer la concurrence, AWS n’a plus le choix : Il faut investir, notamment à Crevecoeur dans la vitesse sur les MAPS comme l’ont fait les autres usines. Si cet investissement ne se réaliserait pas, l’avenir de Crevecoeur serait tout tracé… pas besoin de vous faire de dessin !!!

Lors des dernières réunions de CE et de Comité de Groupe, les élus de Crevecoeur ont argumenté avec insistance ce « projet vitesse », qui était déjà en partie commencé à Crevecoeur et qu’il serait suicidaire pour l’usine de ne pas terminer.
Les millions injectés sur Crevecoeur pour remettre à niveau l’outil industriel étaient nécessaires, mais ne sont pas suffisants !

Pascal Lebard président d’Arjo Wiggins et Olivier Guize directeur général d’AWS ont confirmé que le projet vitesse se ferait bien à Crevecoeur, c'est-à-dire l’installation d’une Master Vat à la Map 4 (projet monté en 2012 pour réalisation 2013) et installation des Inlays à la Map 5 (travaux en cours).

Lors de la dernière réunion de CE, les élus CGT se sont fâchés et ont insisté sur la nécessité d’avoir un système de refente pour les bobines de cassé.
Notre position a été ferme : Si rien n’avance ce mois ci, les salariés ne refendront plus à la main en se cassant le dos. Nous avons exigé un suivi du projet. Affaire à suivre…

Intéressement 2010

Comme vous avez pu le constater sur vos fiches de paie, un rappel a été fait suite à une erreur de calcul de la direction.
Le litige concernait la définition des ETP (équivalent à temps plein). Sans la vigilance des élus CGT, cette erreur passait inaperçue et vous perdiez 70¬ chacun ! Il a fallu que les élus mandatent un expert et menacent d aller au tribunal, alors que la direction nous traitait de menteurs et nous disait que l on ne savait pas compter !
Une preuve supplémentaire qu’il faut tout contrôler et vérifier, même quand un accord est signé.

GPEC

Un accord a été signé en 2011, avec une enveloppe de 0.4% de la masse salariale dédiée aux augmentations liées aux revalorisations des postes.
Cet accord n’a pas été respecté et les élus CGT vont demander des comptes à la direction lors du prochain CE.

Perspectives 2012

De grosses inquiétudes persistent sur le management de Crevecoeur. Comme vous avez pu le constater, les départs s’enchaînent, volontaires ou pas, et la situation ne s’arrange pas !
On se demande qui va remettre de l’ordre dans tout ça … Il y a urgence !

Les salariés sont attachés à leur usine et comptent bien préserver leur activité et leurs emplois dans l’avenir.

Les Négociations Annuelles Obligatoires vont débuter très prochainement. Dans le contexte actuel, la direction va certainement tenter de nous faire pleurer, comme à chaque fois.

Elle oubliera de nous parler de ses avantages, des mauvaises décisions prises, du gâchis fait en permanence…

Nous vous tiendrons informés au fur et à mesure de l’avancée des négociations.


La CGT est là pour défendre vos droits
Adhérez à la CGT !


LE SYNDICAT C.G.T
Usine de CREVECOEUR
d'ARJOWIGGINS SECURITY

Mardi 14 juillet 2020 :  « On ne peut pas être satisfaits du Ségur de la santé » : plusieurs milliers de manifestants à Paris pour l’hôpit...