ON NOUS L'A CACHE , UNE MYSTERIEUSE LOI DÉCOUVERTE À PROVINS, PAYS DE MONSIEUR JACOB

Info: CGT

Le samedi 11 février 2012.

Une douzaine de retraités distribuent un tract unitaire (CGT, FSU, CFDT, Unsa) aux automobilistes qui se rendent au marché de Provins (Seine-et-Marne).
La circulation est ralentie à cause de l'affluence en centre-ville. De quoi trouver le temps de discuter. Mais les militants font du bruit C'est du moins à ce motif qu'une dizaine d'agents de la police nationale déboulent.
Certes, ils se rendent vite compte, que cette action «pour défendre le pouvoir d'achat et le financement de la perte d'autonomie » se déroule dans le calme.
C'est donc au motif qu'il existe une loi interdisant de distribuer des tracts aux automobilistes que les retraités sont sommés de mettre fin à leur action.
Hein, quelle loi? Les agents arguent que le PV de 90 euros encouru portera référence de ladite loi.
Beaucoup de témoins, heureusement.
Les militants écoperont tout de même! d'un signalement en main courante. Le maire de Provins, n'étant autre que Christian Jacob, député, président du groupe UMP à l'Assemblée, il s'agit peut-être d'une loi que la droite compte inscrire dans ses programmes électoraux.
Mais, à ce jour, et même si Provins est une cité médiévale, aucune interdiction de ce genre ne figure au Journal officiel

Manifestation des Salariés de PSA d'AULNAY-SOUS-BOIS,


Le 18 février : Dans la rue pour le maintien de l'emploi à l'usine PSA Aulnay

une délégation de l'UL CGT de Coulommiers on manifester avec les salariés de PSA pour les soutenir dans leurs actions

Plus 2000 personnes son venue manifester dans les rues d'AULNAY-SOUS-BOIS,

pour le maintien du site, tous les syndicats du site ont appelé à la mobilisation

, le syndicaliste Jean-Pierre Mercier, délégué CGT a déploré l'absence de réponse du chef de l'Etat alors qu'il «avait déclaré qu'il prenait en main le dossier de PSA».
















Les sites et les chiffres du groupe PSA Peugeot-Citroën en France