Non à la casse de PSA Aulnay ! Non au renvoi des intérimaires !




INFO :Comité National CGT des Privés d’Emploi et Précaires



PSA a annoncé la fermeture du site d’Aulnay et la suppression de 8000 emplois (3000 à Aulnay, 1400 à Rennes).





Plus de 10.000 salariés des entreprises sous-traitantes et plusieurs milliers de salariés intérimaires seront impactés par cette hécatombe sociale.



Sur le site PSA Sochaux, cette stratégie de casse industrielle se concrétise par le renvoi d’environ 650 intérimaires.


L’Union Syndicale de l’Intérim CGT exige des mesures immédiates pour sauvegarder l’emploi industriel.



Le gouvernement ne peut se défausser de ses responsabilités. Des mesures politiques doivent être prises pour sauvegarder les emplois et assurer la pérennité et le développement de la filière automobile. Sans attendre, il faut qu’il passe des discours aux actes !



Des solutions existent pour faire face à cette situation :



° Interdiction des licenciements



° Embauche des intérimaires en CDI



° Maintien des salariés de la sous-traitance en cas de passation de marché, avec leurs acquis sociaux



° Sauvegarde des sites de production



° Droits d’intervention et de contrôle par les salariés, qui assurent une capacité d’anticipation et

d’existence sur le plan européen et mondial, contre toute délocalisation.


La lutte collective contre la fermeture du site de PSA Aulnay passe par la mobilisation générale.



L’USI-CGT appelle les salariés intérimaires à s’inscrire dans la bataille en cours.


C’est la seule solution pour faire plier PSA en imposant le maximum de garanties.


Pour protester contre les projets de fermeture de l’usine Peugeot Citroën d’Aulnay-sous-Bois, signez la pétition ! Cliquez ci-dessous

















17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation

  17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation PUBLIÉ LE 18 SEP 2020   TEMPS DE LECTURE : 2 MIN. Malgré toutes les incertitudes liées ...