Alcatel-Lucent : suppression de 1.430 en France


- 1430 emplois = + 7.88% à la Bourse de Paris
 


L’équipementier télécoms a annoncé jeudi la suppression de 5.490 postes dans le monde, dont 1.430 en France où sont salariées 9000 personnes. Cette réduction d’effectifs s’inscrit dans un programme de réduction des coûts de 1,25 milliard d’euros, d’ici à la fin de l’année prochaine.


"Il y aura 5.490 postes supprimés" en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique "avec 3.300 suppressions de postes en Europe, dont 1.430 en France", énumère Claude Josserand, délégué central CGT. "1.430 suppressions d’emplois en France : une catastrophe humaine et industrielle", a réagi l’intersyndicale CFDT, CGT et CFE-CGC d’Alcatel-Lucent qui précise qu’alors que la France "représente moins de 12% des effectifs du groupe", les licenciements affectent plus de 27% des salariés.

"Cette situation est d’autant plus paradoxale que le marché des télécoms est aujourd’hui économiquement sain. Ainsi les trois grands opérateurs français ont versé 5 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires", ajoutent les syndicats.

Jeudi 18 octobre, le titre Alcatel-Lucent a fini la séance en hausse de 7,88% à 0,86 euro, soit la plus forte hausse du CAC 40.


Plus ils y a de pauvres plus les riches sont un peu plus riches


Toulouse : deux infirmiers d'un EHPAD licenciés pour avoir réclamé des masques  Deux infirmiers exerçant dans un Ehpad de Toulouse (...