Mobilisation du 5 mars : L’austérité, la flexibilité ça suffit


La journée nationale d’action interprofessionnelle du 5 mars 2013 à l’appel de la CGT et de FO avec le soutien de la FSU, Solidaires et des organisations de jeunesse est un véritable succès.

Dans 175 manifestations et rassemblements plus de 200 000 salariés actifs, retraités et privés d’emploi, 30000 MANIFESTANTS A PARIS, Dont 200 de Seine et Marne,

sont descendus dans la rue, ont indiqué au MEDEF, au gouvernement et aux parlementaires leur refus de la précarité, de la flexibilité, du chômage et des bas salaires.



Ils ont porté l’exigence d’une véritable sécurisation de l’emploi. ( un texte défendu par un exécutif accusé de trahir le peuple )
Lire la suite en cliquant ci-dessous
http://www.cgt.fr/L-austerite-la-flexibilite-ca.html



Le 5 mars 2013 : Une grande mobilisation pour un message clair: Plus d’austérité et de flexibilité ? Pour nous, c’est NON !
Voir la vidéo en cliquant ci-dessous
http://www.cgt.fr/Plus-d-austerite-et-de-flexibilite.html





 

Négociations retraites complémentaires

Le patronat porte la responsabilité de l’échec
Le point sur les négociations avec le Medef sur les retraites complémentaires, avec Eric Aubin, dirigeant de la CGT.
Voir la vidéo en cliquant ci-dessous
http://www.cgt.fr/Le-patronat-porte-la.html

La Poste : Suicide d’un cadre en burn-out






Après le suicide d’une jeune postière de Haute-Loire, le 15 février 2013, le Conseil d’administration de La Poste vient de confirmer un nouveau drame. Un cadre de l’entreprise, âgé de 41 ans, s’est donné la mort, le 26 février dernier.
Lire la suite en cliquant ci-dessous
http://www.cgt.fr/Suicide-d-un-cadre-en-burn-out.html


La Poste condamnée à 30 000 euros d’amende pour discrimination syndicale

La Poste a été condamnée, jeudi 7 mars, par le tribunal correctionnel de Privas, à une peine de 30 000 euros d’amende pour discrimination syndicale envers une ancienne postière élue CGT. La peine s’accompagne de l’obligation de publier le jugement dans Le Dauphiné libéré. Lors de l’audience qui s’était tenue le 7 février, le procureur de la République avait requis une amende de 10 000 euros, dont la moitié avec sursis.
Source :http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/03/07/la-poste-condamnee-a-30-000-euros-d-amende-pour-discrimination-syndicale_1844908_3224.html








Salariés de Fralib : Encore une victoire contre Unilever


La Cour d’Appel d’Aix-en-Provence a annulé, le 28 février dernier, le 3e Plan de Sauvegarde de l’Emploi présenté par la Société Fralib et le Groupe Unilever ainsi que tous les licenciements intervenus.
Lire la suite en cliquant ci-dessous
http://www.cgt.fr/Encore-une-victoire-contre.html

 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...