CENTRE HOSPITALIER DE COULOMMIERS

L'intersyndicale CGT et FO du centre hospitalier de coulommiers est entrée en lutte suite à une fermeture inopinée d'une partie de la médecine, sans discussion au préalable avec les OS mises devant le fait accompli.

 
La direction ayant même refusée un vote au Comité Technique d'Etablissement pourtant obligatoire.Se sont des CDD qui vont encore en faire les frais.

Dans l’intérêt des populations que dessert notre hôpital nous ne pouvons pas prendre de risques et devons nous mobiliser pour garder un des services fleuron de notre établissement.


INFORMATION A LA POPULATION

NOUVELLE SAIGNEE DANS L’OFFRE DE SOINS



Après les mesures prises de fermeture du bloc opératoire la nuit, c’est la fermeture de 40 lits de médecine! Pour les populations que dessert notre établissement, le seul recours qui subsiste sera d’aller se faire soigner ailleurs.

Au niveau national il n’y a plus de médecin, il n’y a plus de chirurgien, ils n’y a plus…il n’y a plus….Alors veuillez accepter les réformes et les restrictions. Mensonges et tromperies pour nous faire avaler que nos besoins les plus élémentaires de santé de proximité ne pourraient être satisfaits...Et comme par hasard à Coulommiers.

La vraie question serait de se demander…pourquoi deux médecins très populaires et très appréciés sur notre territoire ont quitté notre hôpital ?

Un dialogue social à la hauteur d’une direction qui ne respecte personne !

Ni les personnels ni les organisations syndicales ne s’y attendaient ! Pas de prémices, pas d’information, personne n’envisageait la fermeture de ce service 3 jours plus tôt d’autant plus que les services de médecine battent le plein.

Parce que les personnels et leurs représentants ne supportent plus ces méthodes managériales intolérables, les soignants, les organisations syndicales CGT et FO du centre hospitalier de Coulommiers, ont décidé de dénoncer publiquement tout le démantèlement programmé de notre hôpital de proximité!


Inquiétudes, amertume et colère ne cessent de
grandir parmi les personnels.

Les syndicats CGT et FO du centre hospitalier de Coulommiers exigent une direction à la hauteur des besoins qu’une population est en droit d’attendre d’un service public de santé. Nous demandons l’intervention immédiate de notre député-maire.


« Il faut stopper la saignée de l'hôpital de Coulommiers »