L'Union générale des fédérations de fonctionnaire (UGFF) est la structure de la CGT qui regroupe tous les syndicats, unions de syndicats et fédérations de la CGT au sein de la fonction publique de l'Etat.
Lire le journal en cliquant ci-dessous
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/5/98/63/26/Fonction-publique/Fonction-publique-CGT-UGFF----septembre-2013.pdf

LE 30 OCTOBRE 2013 RASSEMBLEMENT DEVANT LE SENAT À 12H30

Rue Tournon (Métro Odéon) à Paris

REFUS de la Contre-Réforme des retraites :

Ce projet injuste et inacceptable conduirait à un appauvrissement des futurs retraités (notamment les femmes) et interdirait l’accès au système de retraite pour les jeunes !!

RETRAITE : rien n’est joué

Après le vote des députés, les sénateurs seront consultés du 28 octobre au 5 novembre 2013.

Le texte n’a toujours pas changé !

Financer de bonnes retraites, C’EST POSSIBLE

1 % d’augmentation des salaires (= +2,5 milliards d’€),

1 million d’emplois = 13 milliards d’€,

Lutter contre le travail illégal (6 milliards d’€),

Egalité F/H (+10 milliards d’€ en 2020),

Stopper l’évasion fiscale (80 milliards d’€),

Mise à contribution des revenus financiers des entreprises (20 milliards d’€)


l'Union Locale des syndicats CGT
de Coulommiers et sa Région

APPELLE CHAQUE SYNDICAT SUR SON TERRITOIRE ET RETRAITES PARTICIPER MASSIVEMENT


C’est pourquoi, nous appelons les syndiqués, les responsables syndicaux CGT de toutes les professions à venir au rassemblement
Prendre contact avec l'UL CGT de Coulommiers,

Télé: 01 64 03 54 85, 09 65 04 53 58, le mardi et jeudi de 13h45 à 18h15, E-MAIL: http://ulcgtcoulommiers77@wanadou.fr/

ou Patrick 06 73 34 65 02, Alain 06 18 85 64 71

                 ____________                                                _______
Les richesses extraordinaires produites dans notre pays doivent servir :

L’augmentation des salaires et des pensions,

Le développement de l’emploi privé et public,

Le renforcement de notre système de retraite

Vote des députés Réforme des RETRAITES :
270 POUR,

17 abstentions PS, (EELV et les Radicaux de Gauche se sont également abstenus),

249 CONTRE (Front de gauche, UMP et UDI mais pas pour les mêmes raisons)

Aujourd’hui encore, les décisions économiques et sociales qui ont engendré la crise :

baisse de la rémunération du travail, 

réduction des déficits publics,

destruction des services publics et d’emplois industriels…)

sont érigées en solution par le gouvernement et le patronat !


IL FAUT QUE CELA CHANGE

RETRAITE : rien n’est joué

Après le vote des députés, les sénateurs seront consultés du 28 octobre au 5 novembre 2013.
Le texte n’a toujours pas changé !

Financer de bonnes retraites, C’EST POSSIBLE

1 % d’augmentation des salaires (= +2,5 milliards d’€),

1 million d’emplois = 13 milliards d’€,

Lutter contre le travail illégal (6 milliards d’€),

Egalité F/H (+10 milliards d’€ en 2020),

Stopper l’évasion fiscale (80 milliards d’€),

Mise à contribution des revenus financiers des entreprises (20 milliards d’€)


CE QUE VEUT IMPOSER LE GOUVERNEMENT ET LE PATRONAT :

1. AUGMENTER LES COTISATIONS : + 0,3 % pour les employeurs et + 0,3 % pour les salariés d’ici 2017.

Pour compenser les + 0,3 % côté employeurs, le gouvernement préconise d’exonérer d’autant les cotisations « allocations familiales » qui seront financées par une hausse de la CSG.

C’est gratuit pour les patrons et double peine pour les actifs.


2. IMPOSER DAVANTAGE : Les majorations de pensions de 10 % pour les retraitées ayant élevé 3 enfants ou plus. 


3.ALLONGER LA DURÉE DE COTISATIONS à 43 ans en 2035,
alors que la durée moyenne validée aujourd’hui est de 151 trimestres (145 pour les femmes, 156 pour les hommes) pour 166 trimestres requis. Passer à 43 ans rend la retraite inaccessible (172 trimestres).

4. PENIBILITE : Un marché de dupes 
A partir de 2015, un compte pénibilité sera créé. Chaque trimestre d’exposition aux 10 critères de pénibilité définis ouvrira des droits soit à des formations, soit à un temps partiel de fin de carrière ou un départ anticipé. 
Ainsi, un salarié exposé 25 ans pourrait partir au mieux à 60 ans !

Le compte n’y est pas.

POUVOIR D’ACHAT, POUR LES SALARIES, ÇA URGE

FONCTION PUBLIQUE : Gel des salaires depuis 3 ans.

La CGT revendique un SMIC à 1 700 € bruts comme base de départ des grilles de salaires, minima sociaux et pensions de retraite.

EN 2012 : Le pouvoir d’achat a baissé de 1 % c’est une première en 30 ans.

RETRAITÉES : Déjà en 2010 avec la suppression de la ½ part pour les retraitées ayant eu 3 enfants, nombreuses sont redevenues imposables.
Cette mesure est une nouvelle atteinte au pouvoir d’achat des retraités.

DANS LE PRIVE : Les premiers accords « compétitivité » sont mis en place avec baisse des salaires à la clé.

La CGT revendique une fiscalité progressive et plus juste afin de financer des services de proximité et 100 % publics.

Pour les patrons, c’est plutôt bon
Les 500 plus grosses fortunes de France ont vu la valeur de leur patrimoine croître de 25 % en 2012, Source Challenge.

Rémunération des patrons :
VINCI: 80 millions d’euros par an, soit 4 662 années de SMIC.

RENAULT : 9.9 millions d’euros par an, soit 576 années de SMIC.

IMPOTS : C’EST TROP !
Depuis 2010, les seuils fiscaux ne sont plus revalorisés à hauteur de l’inflation.
En 2013, 1.2 millions de salariés et retraités paieront des impôts alors que leurs ressources n’ont pas évoluées !
Ils paieront de ce fait, des impôts locaux, la prime audiovisuelle et des impôts fonciers pour les propriétaires.

NE RESTEZ PAS SANS RIEN DIRE
La CGT appelle les salariés, retraités et privés d’emploi à se mobiliser et décider d’arrêts de travail : LE 30 OCTOBRE 
et à PARTITICPER au rassemblement parisien devant le Sénat

Pour l’augmentation des salaires,
Pour la création d’emplois industriels,
Pour le changement des services publics,
Pour des conditions de travail dignes

Gagnons la participation de TOUS
Par la mobilisation, nous pouvons gagner une retraite de haut niveau basée sur la solidarité.




  Sam Montereau : 12 jours de grève et 14 jours de blocage L’employeur lance une procédure de chômage partiel de longue durée Les salariés d...