Elections prud’homales 2015: Une exigence forte pour la démocratie sociale

Les échanges avec le ministre du Travail sur la question des élections prud’homales et notamment le courrier de Michel SAPIN adressé à Thierry LEPAON, secrétaire général de la CGT le 14 novembre donnent à penser que le gouvernement envisage de mettre un terme à l’élection des conseillers de la justice du travail par les salariés pour lui substituer une désignation des conseillers prud’hommes, notamment basée sur la nouvelle représentativité issue de la loi du 20 août 2008.
Lire la suite en cliquant ci-dessous
PDF - 76.5 ko


Stupeur : ils vont aussi tuer les prud'hommes

La décision serait prise : les élections prud’homales, la seule élection sociale démocratique transparente, vont être supprimées. Immense recul de la démocratie. Qui annonce la suppression des prud’hommes eux-mêmes.

On devait voter en 2014, Sarkozy avait repoussé en 2015… Rachida Dati avait supprime 30 % des tribunaux prud’hommes. La gauche va donner le coup de grâce
Lire la suite en cliquant ci-dessous
http://www.filoche.net/2013/11/19/stupeur-ils-vont-aussi-tuer-aussi-les-elections-prud%E2%80%99homales/


.


Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT


Le 21 novembre 2013 

COMMUNIQUE DE PRESSE
T V A Manif des patrons ambulanciers,
c'est une provocation de plus !


La chambre nationale des services d’ambulances organise un tour de France pour contester l’augmentation de la TVA, c’est la grande surprise du mois.
S’il y a bien une profession qui a vu son chiffre d’affaires s’envoler, c’est bien le secteur des ambulances privées.

Car la Caisse Nationale d’Assurance Maladie a donné en 2012 et 2013 des augmentations très IMPORTANTES, par tranche kilométrique, en comparaison entre 2012 et 2013 c’est plus + 53% pour le véhicule sanitaire léger et + 63% pour les ambulances.

Les salariés sont en souffrance : conditions de travail catastrophiques, abattement entre les heures travaillées et les heures payées pouvant aller jusqu'à -25 %, une grille de salaire au smic pour 170 heures de travail.
C'est vraiment une profession où les organisations patronales devraient faire silence.
Car depuis 2012, les employeurs bloquent les négociations nationales sur les salaires, rien pour améliorer les conditions de travail des salariés.
Aujourd'hui, un syndicat de patrons manifeste en prenant en otage l’outil de travail, ce qui est scandaleux vu qu’ils vivent des cotisations sociales. Refuser de payer une TVA, c’est refuser de financer le service public entre autres entretenir les routes et faire fonctionner les hôpitaux.

 patronat, après l’augmentation importante des tarifs, devrait plutôt se concentrer sur la réponse aux exigences des salariés. Face à cette provocation, les salariés ambulanciers vont se mobiliser, la première étape est la pétition Nationale "URGENT PRIORITE SALAIRES" qui a déjà réuni plus de 2500 signatures.
C’est une mesure importante du ras le bol des salariés
ambulanciers. 
Voir la vidéo en cliquant ci-dessous
http://www.youtube.com/watch?v=hlcalrhP8Ic

 
http://www.petitions24.net/ambulanciers_urgent_priorite_salaires

 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...