La démocratie sociale en grand danger


 
Le gouvernement envisage
une suppression des
élections prud’homales.

 

Le projet est dangereux. D’abord parce qu’il s’agit du dernier scrutin national où les salariés peuvent voter en faveur du syndicat de leur choix. Ensuite parce que ce projet est sous-tendu par une philosophie néolibérale qui fait de l’entreprise le lieu privilégié de la vie sociale.

Au fondement de la République sociale, c’est ce message que les socialistes ont aujourd’hui oublié. Pour le « malheur de la patrie »…
lire la suite en cliquant ci-dessous
http://www.ldh-france.org/region/aquitaine/2013/12/23/la-democratie-sociale-en-grand-danger/


Un pays qui supprime une élection, met en danger sa démocratie !
lire la suite en cliquant ci-dessous

http://www.cgt.fr/Je-signe-pour,40881.html


Je signe pour : cliquez ci-dessous
http://www.cgt.fr/Je-signe-pour.html

.

Comment transformer l’hôpital en bien commun, géré par les soignants et les usagers, non par les financiers Les collectifs de soignants ...