Discours du Premier ministre : Le patronat entendu et servi

Après la sanction infligée à la politique conduite par François Hollande et le gouvernement Ayrault, les salariés attendaient un discours répondant à leurs préoccupations. Ce n’est pas le cas. Le Premier ministre s’inscrit dans les orientations précédentes et amplifie encore les mesures qui s’opposent à une relance économique et sociale en France. Il confirme et aggrave l’offensive lancée contre le travail. Dire que le pays ne pourra se redresser qu’en baissant massivement le « coût du travail » nous précipite un peu plus dans la crise.
Lire la suite en cliquant ci-dessous
http://www.cgt.fr/Le-patronat-entendu-et-servi.html


Discours de politique générale
La voix des salariés n’a pas été entendue


Le choix du Premier ministre, "c’est de continuer les politiques précédentes qui nous conduisent à l’échec et qui ont été refusées lors des élections municipales", a estimé le secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon sur RTL peu après le discours de politique générale de Manuel Valls.

Thierry Lepaon était invité de l’émission de Marc Olivier Fogiel à laquelle participait également David Assouline, sénateur de Paris, porte parole du Parti Socialiste
Ecouter la réaction de Thierry Lepaon interrogé par Marc Olivier Fogiel sur RTL
Cliquez ci-dessous
http://www.cgt.fr/La-voix-des-salaries-n-a-pas-ete.html



17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation

  17 septembre : premier rendez-vous de mobilisation PUBLIÉ LE 18 SEP 2020   TEMPS DE LECTURE : 2 MIN. Malgré toutes les incertitudes liées ...