Pour garantir l’avenir des retraites, il faut rompre avec les orientations économiques actuelles


Le Conseil d’orientation des retraites (COR) vient de rendre publique l’actualisation de ses projections à l’horizon 2060. Ces projections confirment que la situation financière des retraites dépend avant tout de facteurs économiques, et non des évolutions démographiques. C’est ce que la CGT n’a de cesse d’affirmer depuis de nombreuses années.




Au terme de cette année 2014, le bilan social pour les salariés et les retraités est globalement négatif.
Les tentatives de faire croire à un divorce entre le MEDEF et le gouvernement , faute de ne pas voir le patronat jouer le jeu des objectifs du CICE et du pacte de responsabilité (quand comprendront-ils que chez ces gens-là on encaisse pour détruire plus l’emploi et tout ce qu’il tire derrière lui ?), apparaissent comme une mauvaise carte politicienne qui, au total, se fait elle aussi sur le dos des premières victimes de la politique d’austérité nationale et européenne.


Rassemblement de la CGT 77, devant le Tribunal de Commerce de Meaux, Le 17 décembre 2014


Mercredi 17 décembre 2014, des salariés et des retraités de la CGT du département, malgré la pluie, sont venus témoigné leur soutient aux camarades de MITRYCHEM en lutte pour le maintien de leur emploi.
l’entreprise est aujourd'hui victime de choix opérés par le patronat qui juge que la branche pharmaceutique n’est plus rentable.
Pourtant, le marché n’est pas atone et le besoin de médicament est grandissant.
Alors que le CICE s’élève à 1.1 millions d’euros sur 2 ans, cette somme a été utilisée à d’autres
fins que l’emploi.
Les retraités de la section CGT Coulommiers sont venus apporter leur soutien a leur Camarades de MITRYCHEM, en lutte pour maintenir l'emploi
Cliquez sur la photo pour agrandir

 

 

Mitrychem : les salariés ne sont pas plus avancés

Le tribunal de commerce de Meaux a statué sur la poursuite de la période d'observation mise en place dans le cadre de la procédure en redressement judiciaire de l'entreprise.

Lire la suite, cliquez ICI








Mardi 14 juillet 2020 :  « On ne peut pas être satisfaits du Ségur de la santé » : plusieurs milliers de manifestants à Paris pour l’hôpit...