CHARLIE HEBDO : Le peuple mobilisé pour les libertés


INFOS : UD CGT 77
Les manifestations de ce week-end ont rassemblé, selon la police, 4.4 millions de personnes, mobilisées contre l’intolérance et les tentations d’amalgame qui viseraient à stigmatiser une partie de la population, au regard de leur pratique religieuse.

La vive émotion suscitée par les attentats de ces derniers jours, a permis de laisser exprimer la volonté populaire de liberté et de vivre ensemble.

Alors que certains médias titrent ce matin : « La France mobilisée contre le terrorisme », il est utile de rappeler les phénomènes qui engendrent l’extrémisme quel qu’il soit et le terrorisme.

La mise en compétition des salariés, des peuples, la spoliation des richesses de pays entiers, notamment en Afrique pour nourrir les dividendes des actionnaires des grands groupes, génère des replis identitaires qui se radicalisent face aux injustices subies.

La xénophobie, le racisme et l’extrémisme religieux sont à combattre.

Alors que l’unité nationale vole déjà en éclat du fait des déclarations du FN et de l’UMP, ce dernier demande un débat approfondi sur l’immigration, la régulation d’internet, le renforcement des sanctions contre les « djihadistes », la traçabilité des passagers dans les déplacements.

Cela rappelle l’après 11 septembre qui a engendré une politique sécuritaire (Patriot Act), restreint la liberté d’expression, déclenché un conflit armé en Irak renforçant encore l’extrémisme religieux dans la région.

Preuve en est que le terrorisme ne se combat pas avec les armes, mais bien par l’éducation, la réponse faite aux besoins des populations, la justice sociale et les libertés.

La CGT doit prendre toute sa place dans ce débat et porter la nécessité de gagner la justice sociale et la paix.

Est-ce pour faire oublier les mobilisations passées du monde du travail que Manuel Valls qualifie aujourd’hui, la manifestation du 11 janvier, comme un record en termes de manifestations avec 3.7 millions de personnes dans les rues ?

La réforme des retraites de 2010, le CPE en 2006 ou la manifestation pour l’emploi de 19 mars 2009 ont mobilisé, chacune, plus de 3 millions de personnes.

Il est vrai que les chiffres de la police sont plus élevés lorsque le pouvoir appelle à une manifestation avec l’appui des médias.


Record à battre !

La réduction du temps de travail :une réponse à la crise qui s'annonce A l'heure où la relance de l'économie est prétexte à de...