Valls : rien pour les salariés, tout pour les banquiers



Le nouveau Premier ministre l’a dit « il est difficile de faire quelque chose pour les salariés ». Alors il fait tout pour les employeurs, les actionnaires, les banquiers privés.
30% de plus pour les actionnaires, rien pour les salaires

Il va donner entre 20 et 35 milliards aux chefs des entreprises. CICE, pacte de compétitivité, de responsabilité, de solidarité s’ajouteront pêle-mêle aux 65 milliards d’exonérations couramment accordées pour les salaires de 1 à 1,3, 1,6 ou 2,5 fois le SMIC, ce sera selon. Pierre Gattaz réclame 100 milliards au nom du MEDEF, il ne sera pas loin de les avoir.

Les Familles les plus riches exilées en SUISSE
  Cliquez sur l'image pour agrandir





.

 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...