SNCF : Régis Ragon menacé de 10 jours de mise à pied pour ses actions syndicales



La SNCF vient de sanctionner Régis RAGON, notre Délégué Syndical CGT à la SNCF (région de Paris Est) et conseiller prud'homme à Meaux, pour avoir osé exercé son mandat et faire respecter les droits des salariés.

Il s'agit d'un dossier monté de toutes pièces, sur la base de témoignages anonymes d'ancien dirigeants d'établissement et de DRH, lesquels avaient

Les 2 rassemblements organisés par la CGT, Sud et FO à la gare de l'est, le jour de la plénière du CE et du conseil de discipline ont réunis 300 à 350 cheminots pour le soutenir.

La répression, à la SNCF, a atteint un niveau qui n’a rien à envier aux méthodes du MEDEF qui rêve de revenir, avec l’aide du gouvernement, sur l’ensemble des droits du monde du travail.
Les militants de la CGT sont les premières cibles de cette politique de répression.
.

La loi Macron, « une loi rétrograde à 100 % »


Tout le monde parle de la loi MACRON mais personne n’en parle comme Gérard FILOCHE, ancien inspecteur du travail, il explique que cette loi Macron et une loi rétrograde, la pire loi que la gauche ait proposée,

A regarder cette vidéo, ou Gérard Filoche, décortique en partie la loi MACRON


Réagissons, ne laissons pas ce gouvernement décider à notre place le 9 avril 2015 allons manifester à Paris, contre l’austérité et ses impacts destructeurs tant socialement, économiquement que démocratiquement. 

Mardi 14 juillet 2020 :  « On ne peut pas être satisfaits du Ségur de la santé » : plusieurs milliers de manifestants à Paris pour l’hôpit...