LE 17 MARS 2015, MANIFESTATION A PARIS, LES RETRAITES VONT SE FAIRE ENTENDRE HAUT ET FORT




Les huit organisations de retraités, l'UCR-CGT, UCR-FO, UNAR-CFTC, SFRN-FSU, UNIR-Solidaires, UNRPA-Ensemble et solidaires, FGR-FP, LSR, appelant à la mobilisation des retraités autour de quatre thèmes : la baisse du pouvoir d’achat, la dégradation des conditions d’accès aux soins, le délitement des services publics, le report scandaleux de la mise en œuvre de la loi d’adaptation de la société au vieillissement.

Les Unions Locales
de
Coulommiers de Meaux et de MITRY-MORY

APPELLE LES RETRAITES A PARTICIPER MASSIVEMENT A LA MANIFESTATION A PARIS
Les actifs sont invités à soutenir leurs camarades
retraités dans cette lutte

Un bus sera mis à votre disposition

Pour en savoir plus, cliquez ICI

la situation des retraités se dégrade de manière continue, ce que les derniers éléments des rapports du COR et de l’INSEE confirment.

Les personnes retraitées, dans leur très grand nombre, font partie des victimes d'une politique délibérément inégalitaire mise au service de la minorité privilégiée qui ne cesse de « se servir » en accaparant une part toujours plus grande des richesses produites par l'ensemble de la société






Service public de santé : Les hôpitaux étouffés par les emprunts « toxiques »


L’État vient de débloquer 300 millions d’euros pour que les hôpitaux puissent continuer d’honorer les emprunts « toxiques » qui ont fait exploser leur endettement. La fédération CGT Santé et Action sociale dénonce les conséquences de cet endettement sur le fonctionnement des services hospitaliers. Elle rappelle que ces remboursements s’appuient parfois sur les banques, et d’autres fois directement sur le budget de la sécurité sociale : « L’État paye les banques avec nos cotisations sociales. »
Dans un communiqué du 26 février 2015, le syndicat explique que ces 300 millions d’euros débloqués par l’État ne sont pas les premiers,
         




Le gestionnaire des aéroports de Paris Groupe ADP va supprimer 10 % de ses effectifs Après Airbus et Air France, c’est au tour de Group...