NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES - Enquête


Enquête-pilot, lancée par le syndicat
éduc'action CGT 77 et l'UL CGT de Coulommiers

.La nouvelle carotte fiscale de Valls pour inciter les entreprises à investir


Manuel Valls chouchoute les entreprises. Le Premier ministre a annoncé mercredi un avantage fiscal exceptionnel de 2,5 milliards d'euros pour pousser les entreprises à investir sans attendre.

"Aujourd’hui, une entreprise qui investit peut réduire son bénéfice imposable du montant de son investissement. Si elle procède cette année à un investissement industriel, elle pourra, à titre exceptionnel, déduire 140 % de ce montant. Cela veut dire une économie d’impôt de plus de 13 % du montant de l’investissement, au taux normal de l’impôt sur les sociétés", a détaillé le chef du gouvernement.

Cette carotte est valable pour "tous les investissements éligibles réalisés à compter du 15 avril", soit "tous les investissements industriels faits par toutes les entreprises, quel que soit leur secteur d’activité", a précisé Manuel Valls. Le montant de 2,5 milliards d'euros évoqué s'entend sur cinq ans, avec un coût budgétaire inférieur à 500 millions d'euros cette année, a précisé une personne de son entourage à Reuters.

Le Premier ministre a aussi confirmé que les fonds de développement de la Banque publique d'investissement seraient augmentés de 2 milliards d'euros, à environ 8 milliards, pour offrir davantage de soutien aux petites et moyennes entreprises ainsi
.

Le propriétaire de Dim envisage de supprimer 400 emplois en France


Paris, 7 avril 2015 - Le groupe textile américain HanesBrands (HBI), propriétaire des marques de sous-vêtements Dim, Playtex et Wonderbra, envisage de supprimer quatre cents emplois en France,


"Hanes envisage de supprimer 400 emplois dans toutes ses implantations en France dont 160 au minimum à Autun (Saône-et-Loire) où Dim emploie actuellement 1010 personnes

"Les 400 suppressions d'emplois devraient être officialisées dans les prochains jours", qui explique que les suppressions d'emplois envisagées seraient "d'abord des départs volontaires ou des départs en préretraite, dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) qui reste à définir".  

A Autun, où a été fondé Dim en 1956, "les suppressions d'emplois ne concerneraient ni la fabrication des collants et des bas ni le C3D, qui assure la logistique pour l'Europe. En revanche, les 160 suppressions de postes frapperaient tous les autres corps de métier". 

En septembre 2014, le fonds d'investissement américain Sun Capital Partners avait cédé le groupe de sous-vêtements DBApparel qui compte les marques Dim, Playtex et Wonderbra, au groupe de textile américain HanesBrands (HBI) pour 400 millions d'euros

.Interview de Philippe MARTINEZ à MEDIAPART le 30 mars 2015


Philippe Martinez (CGT): «Nous devons être présents auprès des salariés précaires»

Entretien avec le secrétaire général de la CGT. Comment renforcer son syndicat sur la scène sociale? Comment s'imposer en interne après une crise historique?

Philippe Martinez, le nouveau secrétaire général de la CGT, reçoit dans le bureau rénové à grands frais par son prédécesseur. Mais il balaie les remarques sur les scandales qui ont émaillé la fin de mandat de Thierry Lepaon. Le nez à la fenêtre dans le froid du petit matin, le nouveau patron de la centrale de Montreuil termine sa cigarette, confie que « ce n’est pas la première de la journée ». Il a mal au dos, à force de courir le pays dans l’espoir de renouer le fil avec les salariés et la base CGT, après des années d'une crise interne larvée. Son objectif : redorer l’image de son syndicat ternie par les révélations de l'automne dernier pour peser à nouveau sur la politique du gouvernement, alors que ce dernier promet un nouveau train de réformes et doit annoncer prochainement son projet de loi sur le dialogue social.
            Lire la suite, cliquez ICI


Entreprises : trente ans de désengagement de l’État


Depuis 1984, le nombre d'entreprises où l’État est majoritaire a été divisé par plus de deux. Et le nombre de salariés concernés, par trois.

L’État patron de plus en plus maigre. En trente ans, le nombre d’entreprises contrôlées majoritairement par l’État a fondu, passant de quelque 3 500 sociétés employant 2,3 millions de personnes en 1984, à 1 500 entreprises et 800 000 salariés en 2013, selon une note publiée ce jeudi par l’Insee. Un mouvement de désengagement qui s’est fait par vagues successives et, de façon ultramajoritaire et – sans surprise – sous des gouvernements de droite.

.


.



Sommaire
Page 1 Edito
Pages 2 –3 Orga—Vie Syndicale
Page 4 Pub Macif
Pages 5-6 Tract 9 avril
Page 7 Grèce
Page 8 Pub Mutuelle Familiale 




Expression Directe de la CGT :
La crise, c’est eux, la solution, c’est nous !

Émission d’Expression Directe de la CGT du 31 mars
sur France 2.
Un film de 2 minutes avec une animation dans sa première partie et l’intervention du secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en conclusion.
On y parle d’austérité, de pouvoir d’achat, de création d’emploi, d’égalité de salaires homme/femme et de la mobilisation du 9 avril prochain.

                        Voir la vidéo, cliquez ICI







 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...