HLM : les attributions aux copains, ce n'est pas fini !


En dépit des tentatives de réformes et des promesses des élus, la sélection des candidats aux logements sociaux est toujours aussi opaque.
Ça n'en finira donc jamais, ces histoires de copains qui logent dans les HLM ! Après les scandales des Hauts-de-Seine, l'affaire de l'appartement du fils Tiberi, les dérives des Balkany à Levallois et les ennuis d'Alain Juppé, «droit dans ses bottes» mais contraint de quitter son pied-à-terre du Quartier latin dans les années 1990, on pensait pourtant que nos élus étaient rentrés dans le rang. Qu'ils avaient enfin décidé de réserver leurs logements à ceux qui en ont vraiment besoin. Eh bien, on se trompait. Certes, les mauvaises habitudes sont moins répandues que par le passé et beaucoup d'offices gèrent désormais leur parc immobilier au cordeau. Mais, notre enquête le prouve, les mauvaises pratiques continuent à faire des ravages dans certaines communes.
En savoir plus,cliquez ICI


 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...