Travail dissimulé à Flamanville : Le tribunal repousse sa décision au 7 juillet



Mardi 9 juin, le tribunal correctionnel de Cherbourg a reporté au 7 juillet le jugement dans l’affaire des emplois dissimulés sur le chantier du réacteur nucléaire EPR de Flamanville. Plus de 50 militants CGT, qui étaient réunis devant le tribunal, ont d’ores et déjà prévu de se rassembler de nouveau en juillet pour le délibéré.
De 2008 à 2011, le grand chantier EPR de Flamanville a été le théâtre de pratiques illégales à l’égard de salariés intérimaires polonais et roumains. Ce sont actuellement des millions de salariés qui se retrouvent menacés de déclassement social par leur mise en concurrence partout en Europe.
En savoir plus, cliquez  ICI




Journée d’action unitaire : La fermeture du CEA du Ripault menace 300 emplois


Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives du Ripault, situé à 15km de Tours, risque de fermer ses portes dans le cadre de la réorganisation de la Direction des applications militaires (DAM).
Hier, mardi 9 juin, s’est tenu à Paris une mobilisation unitaire des salariés du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA).
Les 300 salariés du CEA de Ripault (37) et leurs collègues sous traitants sont venus manifester aux côtés des salariés des autres centres devant le siège national du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives à Paris.
Lire la suite, cliquez  ICI




Les chiffres du chômage sont trompeurs.


Ainsi avec 0,6% de croissance au premier trimestre, notre pays connaît une hausse de 0,7% du chômage et un énième record en avril. Alors qu'on nous claironne que la reprise est là, au mois d’avril, on a enregistré 54 100 demandeurs d’emploi supplémentaires toutes catégories confondues (A, B, C).
En savoir pluscliquez   ICI


 Appel Comité Général de l’UCR-CGT Les 21 et 22 septembre 2020  Les Unions Syndicales de Retraités, les Unions Fédérales de Retraités compos...