Cotisations sociales : pourquoi les patrons fraudeurs sont si rarement poursuivis


Il existe un moyen pour résorber le déficit de la Sécurité sociale, sans rogner sur les remboursements de soins, les retraites ou les indemnités chômage : combattre réellement les fraudes patronales aux cotisations sociales. Celles-ci dépassent les 16 milliards d’euros. Des employeurs des secteurs du BTP, de la restauration ou de la sécurité privée en sont les principaux responsables. Sur le papier, ils encourent de lourdes sanctions. Mais en pratique, elles sont rarement et faiblement appliquées. Et seule une petite part des montants fraudés est recouvrée. Enquête sur un scandale qui perdure alors que la Sécurité Sociale fête ses 70 ans.
En savoir plus, cliquez  ICI


Le gestionnaire des aéroports de Paris Groupe ADP va supprimer 10 % de ses effectifs Après Airbus et Air France, c’est au tour de Group...