Macron: le projet de réforme du temps de travail signe la fin « de facto » des 35 heures


Le projet de réforme du temps de travail signe « de facto » la fin des 35 heures, a estimé vendredi le ministre français de l’Economie, Emmanuel Macron, qui s’est dit favorable à ce que les heures supplémentaires soient majorées « beaucoup moins, voire pas du tout », dans le cadre de négociations au sein des entreprises.

En savoir plus, cliquez ICI

L’action syndicale pour le progrès social (vidéo)


Une grande consultation de tous les salariés

vendredi 22 janvier 2016 ,
Dans l’émission Expression directe de janvier 2016, passée sur France 2, France 5 et France 3, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, annonce le lancement d’une grande consultation nationale auprès de tous les salariés et présente ses vœux.

- Consultation nationale des salariés
  • facebook

RÉINTÉGRATION EXPRESSE D'UNE FEMME ENCEINTE


NULLITÉ DU LICENCIEMENT:Une salariée licenciée doit, dans les 15 jours suivant son licenciement, informer son employeur de son état de grossesse. Ce dernier n’a alors pas d’autre choix que de la réintégrer à son poste. S’il ne le fait pas rapidement, la salariée peut alors refuser sa réintégration et demander à ce que les indemnités pour licenciement nul lui soient versées.

En savoir plus, cliquez ICI

UNE SOIF DE CITOYENNETÉ ?


LIBERTÉS:Avec la mise en place de l’état d’urgence et la volonté du gouvernement de réviser la Constitution, une mobilisation citoyenne s’organise pour tenter de combattre une dérive sécuritaire et réfléchir à une autre société. De L’appel des 333 à Nous ne cèderons pas !, en passant par les Conseils d’urgence citoyenne, tour d’horizon des initiatives qui se mettent en place.

En savoir plus, cliquez ICI

  Sam Montereau : 12 jours de grève et 14 jours de blocage L’employeur lance une procédure de chômage partiel de longue durée Les salariés d...