Discriminations syndicales : Accusé Christmann, levez vous !


Vendredi 4 novembre à 8:30 que s’est ouvert au tribunal correctionnel de Paris le procès de Philippe Christmann.
 Ce dirigeant de la fédération CGT de la construction était en effet renvoyé devant cette cour sur plainte de la fédération patronale du BTP à la suite d’une manifestation contre la pénibilité.
 Philippe Christmann est poursuivi seul pour des faits de dégradation commis dans le cadre d’un mouvement social. Comme pour les nombreux procès intentés contre des militants, la CGT avait appelé à un rassemblement place du Châtelet tandis que se déroulait le procès.

Voici la vidéo réalisé par le journaliste de la Nouvelle vie ouvrière Frédéric Dayan.



Licenciée pour avoir perdu son bébé



Ayele a 33 ans. Elle est caissière. Le 8 juin 2016, à 4 mois et demi de grossesse, elle rompt la poche des eaux au travail, en portant une pastèque sur le tapis de caisse.Les pompiers l'amènent immédiatement à l'hôpital.  Pendant 5 jours, elle garde l'espoir de sauver son bébé mais un début d'infection oblige le corps médical à interrompre sa grossesse. Elle perd son bébé... Et à peine un mois après son retour au travail, la direction la licencie sous prétexte d'erreurs de caisse.
Avec le soutien de la CGT, elle conteste son renvoi et affirme que ses conditions de travail non adaptées sont en cause dans la perte de son bébé.

En savoir plus, CLIQUEZ ICI

Marie, 21 ans: "Future policière, je veux régler les conflits sans violence"


Depuis lundi, les policiers manifestent pour exprimer leur ras-le-bol et leur solidarité avec leurs collègues agressés à Viry la semaine précédente. Marie*, 21 ans, est une future recrue. Pour elle, il est nécessaire de changer l'image de la police. Elle raconte.


En savoir plus, CLIQUEZ ICI

Comment transformer l’hôpital en bien commun, géré par les soignants et les usagers, non par les financiers Les collectifs de soignants ...