Etat d’urgence : Contre l’Etat d’urgence permanent !


Les 2 années d’Etat d’urgence nous ont montré combien les militant-es, salarié-es et privé-es d’emploi ont été la cible collatérale du gouvernement, sans pour autant être efficaces en terme de lutte antiterroriste.

En savoir plus, CLIQUEZ  ICI

CONVENTION ASSURANCE CHÔMAGE



NOUVELLES RÈGLES À LA BAISSE AU
1ER OCTOBRE ET AU 1ER NOVEMBRE


Lire le Tract CGT Assurance -chômage

CLIQUEZ  ICI




Flash info n°16 édité par le pôle DLAJ Confédéral.


Journées d’études contre les violences faites aux femmes au travail

Clic sur l'image pour agrandir




Comment la France s’apprête à devenir un État policier où chacun est transformé en potentiel suspect


« État policier », « despotisme doux », « césarisme » : juristes, avocats et grandes organisations de défense des droits humains critiquent très sévèrement le projet de loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme, qui doit être votée à l’Assemblée nationale, la semaine prochaine. Remplaçant l’état d’urgence qui arrive à expiration, cette loi en prolonge plusieurs dispositions très controversées, banalise l’arbitraire, et autorise même le recours à des polices privées sur la voie publique. A croire que, bien au-delà de la lutte anti-terroriste, c’est toute forme de contestation de l’ordre établi qui pourrait être visée.

En savoir plus, CLIQUEZ   ICI