Derichebourg doit assumer ses responsabilités ! 



 Dans  son  communiqué  du  5  mars,  saluant  la  grève  des  travailleurs  sans  papiers  la  CGT indiquait aussi:

Après  la  dernière  rencontre  avec  la  Préfecture  de  police  de  Paris,  chargée  par  le ministère  de  piloter  l’opération  de  régularisation,  des  signes  encourageants  semblent aller dans le sens des revendications posées. Pour autant certains patrons bien décidés à aller jusqu’au bout de leur logique refusent de donner les documents nécessaires à la
régularisation des grévistes et/ou entravent par tous moyens l’action en cours.


Ce sont des entreprises d’intérim comme Derichebourg qui menacent de licenciement un
travailleur gréviste délégué de son piquet de grève… mais aussi des donneurs d’ordre ayant « pignon sur rue ». Comme Chronospost, filiale de la Poste… pour qui, avoir des travailleurs sans droit, sous-payés et travaillant dans des conditions indignes est très utile
pour alimenter les bénéfices des actionnaires.


Derichebourg  est  un  groupe  spécialisé  dans  le  "service  aux  entreprises",  l'environnement,  le
ramassage  des  ordures  ménagères…  et  possède  aussi  sa  propre  entreprise  d'intérim.
Quelques 36 500 salarié.e.s en France et dans le monde.


17 travailleurs sans papiers de cette société sont en grève sur le site de Chronopost (Chilly- Mazarin  91)  avec  leurs  camarades  des  autres  piquets  depuis  le  12  février  2018.  Comme l'avaient été pendant 3 semaines, 33 autres salariés de Derichebourg en mars 2017 sur le MIN de Rungis. 


Et comme en mars 2017, Derichebourg se refuse à faire tous les documents nécessaires pour permettre la régularisation des salariés en grève et ce "Pour des raisons économiques" a-t-il indiqué  à  la  préfecture  de  l'Essonne!  C'est  aussi  certainement  pour  de  bonnes  "raisons économiques" que Derichebourg embauche à tour de bras des travailleurs sans papiers?

Derichebourg doit assumer et prendre ses responsabilités. Derichebourg ne conteste pas qu'il a
bien embauché ces 17 travailleurs via son entreprise d'intérim de Créteil, pas plus qu'il y a un an il n'a contesté avoir embauché les 43 du MIN.

Derichebourg doit remplir et signer les documents qui  vont permettre la régularisation des  travailleurs  en  grève  qui  ont  été  sciemment  employés :  c'est   une  question  de justice.

A l'appel de la CGT rassemblement devant le siège de Derichebourg vendredi 9 mars à 11h au 35 rue de Valenton à Créteil.

Montreuil, le 8 mars 2018

les Organisations syndicales des Fonctions publiques réaffirment leur engagement pour un 22 mars 2018, massif


Les organisations syndicales CFTC, CFE-CGC, CGT, FA-FP, FO, FSU et SOLIDAIRES, réunies ce jour, continuent d’inscrire résolument leur action dans la préparation de la journée de grève et de manifestations du 22 mars 2018.

En savoir plus, CLIQUEZ  ICI

Parcoursup : comment les portes de l’université vont se refermer pour les « bacs pro » issus des classes populaires


Les lycéens titulaires d’un bac professionnel, principalement issus des milieux populaires, devront-ils définitivement renoncer à toute possibilité d’accès à l’université ? La loi dite « orientation et réussite des étudiants », votée par le Parlement le 15 février, institue un obstacle supplémentaire pour entrer dans l’enseignement supérieur. Les pré-requis et nouvelles procédures exigés par la plateforme internet Parcoursup pour les vœux formulés par les bacheliers affectera particulièrement les élèves d’origine modeste. Entre augmenter les moyens dévolus aux universités, ou restreindre encore un peu plus leur accès, le gouvernement a fait son choix.

En savoir plus, CLIQUEZ   ICI

De Lactalis à PSA : le système capitaliste, un système insupportable à renverser


Lactalis : scandale sanitaire… mais aussi financier ! 
Ces derniers jours, le scandale du lait contaminé de Lactalis n’a cessé de s’étendre. Après Leclerc, c’est la quasi-totalité des grandes surfaces qui a admis avoir laissé dans leurs rayons des lots de lait contaminé, alors même que l’État leur avait donné l’injonction de les retirer de la vente. 

En savoir plus, CLIQUEZ  ICI

La CNL lance une campagne anti-expulsions


Alors que la fin de la trêve hivernale des expulsions locatives approche, la Confédération Nationale du Logement réaffirme son opposition la plus ferme à cette pratique barbare. Nous considérons comme un scandale le fait que dans la cinquième puissance économique du monde, un pays qui se targue de respecter les droits de l’homme, on puisse mettre des familles à la rue.

En savoir plus, CLIQUEZ  ICI

L’office HLM de Creil, rempart des services publics


Depuis son élection, Emmanuel Macron n’a pas hésité à critiquer le monde HLM. Il a dit et répété que le nombre d’organismes – près de 800 – nuisait à leur efficacité, les sommant de se regrouper d’ici à deux ou trois ans. Mais de telles concentrations risquent de laisser de côté les offices HLM très impliqués dans la vie locale, notamment dans les territoires les plus défavorisés.

En savoir plus, CLIQUEZ  ICI

Un monde meilleur après le coronavirus ?

  Un monde meilleur après le coronavirus ? Le  F orum  E conomique  M ondial ( FEM ) est une fondation privée créée en 1971, siégeant à Genè...